WRC MONZA RALLY SHOW: Le“Monza Rossi show“


Valentino Rossi, vainqueur du rallye de Monza est le recordman absolu de cette épreuve vieille de 40 années. Désormais avec sept victoires dont quatre consécutives, le champion MotoGP ajoute encore une page à son palmarès dont la richesse et le talent ne souffrent d’aucun critique. Certes le Rallye de Monza, assez spécifique dans son tracé et son déroulé,  est à l’instar d’un show de fin d’année ou tous les concurrents viennent clôturer leur saison lors de cette épreuve ou règne toujours une bonne humeur avant les fêtes.

Valentino Rossi le sait bien, après une saison 2018 assez complexe en MotoGP qui s’est conclue tout de même par un podium final, cette récréation de Monza fut parfaite pour changer d’air et prendre du plaisir au volant d’une WRC qu’il maîtrise à la perfection. Certes, ce rallye lui est taillé sur mesure et sa connaissance de l’épreuve ainsi que la concurrence de cette année ne laissait aucun doute sur la victoire finale du ténor italien. Une bonne dose de vitamines, d’ondes positives et de confiance avant la grande bataille pour un 10ème titre en MotoGP.

Domination sans partage

Associé comme toujours à Carlo Cassina, Valentino Rossi a démontré tout son talent à Monza en s’offrant pour la septième fois le Rallye de Monza après une course sans histoire, remportant toutes les épreuves spéciales. L’évidence était de mise avant ce show au regard de la concurrence au départ. Seul transfuge du Championnat du Monde des rallyes WRC, le finlandais Teemu Suninen. Disposant d’une auto similaire, il  n’a rien pu faire contre le motard italien mais se contente d’une méritante 2ème. Sa méconnaissance de ce rallye et ses débuts avec son nouveau copilote, Marko Salminen ne l’ont pas trop perturbé allant même faire jeu égal dans la 8ème spéciale. Hormis les deux Ford Fiesta WRC Plus „officielles“ de M-Sport, deux autres Ford Fiesta WRC Plus suivent dans le classement final avant la première Hyundai du multiple champion de motocross italien Antonio Cairoli toujours en verve sur cette épreuve mais disposant que d’une Hyundai I20 ancienne génération. De nombreux ténors du championnat italien des rallyes comme Piero Longhi et Paolo Andreucci entres autres étaient engagés ainsi que des „pistards“ comme le pilote Audi vainqueur des 24h du Mans Marco Bonanomi et Davide Valsecchi ancien champion GP2 2012 tous coutumiers de cette course.

Photos: Monza Eni Circuit/Romano/Beretta/Ghidini/Maria Mili/Bettiol/Monster/Yoshiko Hashimoto

Beaucoup d’engagés également en catégorie R5 avec une victoire très disputée de l’ancien champion d’Europe des Rallyes Luca Rossetti et sa Hyundai I20 R5 devant Alessandro Re au volant de la seule Volkswagen Polo R5 engagée et ce après que la direction de course revienne sur la pénalité infligé à l’issue de l“épreuve à Luca Rossetti pour irrégularité technique.
L’autralien Chad Reed grande vedette de Supercross est venu se faire plaisir à Monza et malgré un 28ème place au général, il sait régalé au volant de sa Hyundai I20 avec quelques grosses chaleurs routinières pour cette habitué des shows extrêmes.

Photos: Monza Eni Circuit/Romano/Beretta/Ghidini/Maria Mili/Bettiol/Monster/Yoshiko Hashimoto

Le MasterShow

Pour le bouquet final, le fameux MasterShow qui confronte les concurrents en one-to-one jusqu’en finale. A ce jeu là, Valentino Rossi s’y était qualifié en disposant assez nettement de Teemu Suninen dans un duel de Ford Fiesta WRC Plus, tandis que le crossman Antonio Cairoli se payait la Hyundai i20 de Piero Longhi. En finale, les deux nonuples Champions du Monde de moto se sont affrontés sur quatre tours. Si Valentino Rossi s’affichait d’emblée en tête, Antonio Cairoli restait au contact et a réussi à le dépasser dans l’avant dernier tour avant de filer vers la victoire avec petite avance d’un peu plus d’une demi-seconde à l’arrivée. Chapeau !!

Photos: Monza Eni Circuit/Romano/Beretta/Ghidini/Maria Mili/Bettiol/Monster/Yoshiko Hashimoto

„Je suis content, ça a été un très beau rallye. Ces Ford Fiesta WRC Plus sont des voitures fantastiques. Je me suis amusé, on a été très compétitifs“, se félicite Valentino Rossi
Tout en ajoutant réaliste: „On l’a menée à la limite pour le Rallye de Monza. On a été rapides ici, mais de là à la mener à la limite dans un vrai rallye WRC , sur les routes, au milieu des arbres… c’est un peu différent.“
„On a réussi à battre Suninen, mais ensuite en finale du Mastershow Tony a été très fort et on n’y est donc pas arrivés, mais ça va quand même“, acquiesce-t-il avant de prendre des vacances bien méritées.

Photos: Monza Eni Circuit/Romano/Beretta/Ghidini/Maria Mili/Bettiol/Monster/Yoshiko Hashimoto

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*