TENNIS ROGER FEDERER : Une carrière „100“ faute

Tennisman prodige, Roger Federer est entré au panthéon du tennis. Une carrière qui a pris son envol dès le gain de son premier titre à Milan en 2001, à l’âge de 19 ans. Considéré unanimement comme l’un des plus grands noms de l’histoire du tennis, son jeu fluide et précis lui a permis de dominer le circuit ATP World Tour pendant près de deux décennies. Alors qu’il file vers la quarantaine, aucun moment n’est trop grand et aucun coup trop improbable pour le joueur bâlois qui est devenu une force imperméable, en raison de sa durabilité inflexible et de sa capacité à exceller sur toutes les surfaces

Photos:  EPA/AFP/Maxppp/Reuters/Getty Image/AP/Imago/DR

Son revers à une main, le droit le plus dévastateur et le plus précis jamais vu sur un court de tennis, l’élégance de ses volées, la défense et l’attaque et surtout sa variété de services, Roger Federer, c’est tout cela. Mais c’est aussi une avalanche de statistiques rendant hommage à un champion qui a gagné plus de 110 millions de dollars de prix et qui a marqué l’histoire du sport avec ses 100 victoires sur le circuit ATP, juste derrière l’américain Jimmy Connors qui le précède avec 109 trophées. Le joueur originaire de Bâle remporte son premier tournoi sur le court synthétique de Milan en 2001, battant en quarts de finale et en demi-finale deux grands noms que sont le croate Goran Ivanisevic et le russe Ievgueniv Kafelnikov avant la délivrance face au français Julien Boutter en finale. Un déclic pour le suisse qui par la suite remporte au moins un tournoi à chaque saison, à l’exception de 2016, une année noire conditionnée par une multitude de blessures. Sa saison en or reste celle de 2006, avec 12 succès, qui ont suivi les deux années précédentes en doublant le nombre de victoires.

Élégance et vision du jeu

Une incroyable longévité, pour ce joueur de 38 ans qui a remporté un total de 20 titres de Grand Chelem (record absolu), 27 tournois Masters 1000 et 53 tournois et aussi 152 finales. Capable de s’adapter aux différentes les surfaces des courts, avec toutefois une préférence pour le ciment et la pelouse, sa capacité à jouer partout a fait la différence dans sa carrière Roger Federer a remporté au moins un tournoi sur quatre surfaces différentes, atteignant un taux de réussite de plus de 70 %. Talon d’Achille du joueur suisse, la terre battue a quand même craqué à 11 reprises. Il réussit à dompter cette surface complexe avec de très belles victoires (dont curieusement son premier Masters en Allemagne à Hambourg en 2002). Sur le béton, les chiffres sont impressionnants avec 71 titres et plusieurs fois finaliste. Sur le gazon, sans doute la surface la plus rare, mais avec 18 trophées, le champion y est souvent à l’aise. Par ailleurs, le fait de jouer dans une arène indoor ou à l’extérieur n’a aucune influence sur ce tennisman avec pas moins de 25 victoires dans des courts couverts. Il a également remporté deux tournois synthétique, une surface disparue des tournois ATP depuis 2009. A trois reprises, il a dépassé les dix trophées annuels, en 2004, 2005 et 2006. À 37 ans, après une dernière victoire en grand chelem suivi de son succès au tournoi de Rotterdam, il devient le plus ancien numéro 1 du classement ATP. Roger Federer est resté durant 310 semaines n ° 1, 528 semaines n ° 2, 707 semaines n ° 3, 776 n ° 4 puis… 853 dans le Top 10, 983 dans le Top 50 et 1014 dans le Top 100.

Photos:  EPA/AFP/Maxppp/Reuters/Getty Image/AP/Imago/DR

Aujourd’hui, il n’y a aucun signe que sa carrière s’arrête de sitôt. Bien qu’il soit encore à 9 titres du record de Jimmy Connors, il a remporté au moins quatre titres au cours de 16 des 18 dernières saisons. Roger Federer avait déclaré que le record de victoires est loin d’être sa motivation première, toujours, est-il qu’il est physiquement capable de rempiler encore quelques années. Désormais, il choisit intelligemment ses tournois, mais il joue encore suffisamment bien pour rattraper, et même surpasser le record de l’Américain.

“ Je suis simplement heureux d’être encore en bonne santé, d’avoir une équipe si merveilleuse, ma famille qui me soutient depuis si longtemps. Je ne peux que les remercier. „

„Le voyage a été long et merveilleux… J’ai aimé chaque minute“ a déclaré Federer. “ C’était difficile, mais le sacrifice a été très, très utile et on verra pour la suite, mais atteindre 100 victoires est un rêve absolu devenu réalité pour moi. „

Les statistiques de Roger Federer

Grand Chelem

43 demi-finales

30 finales

20 titres

Trois « Petits Chelems (au moins 3 majeurs remportés la même année) » : 2004, 2006 et 2007.

100 titres ATP (dont 20 GC, 6 Masters, 27 Masters 1000, 22 ATP 500, 25 ATP 250)

302 semaines à la première place mondiale (record) dont 237 semaines d’affilée (record également) entre 2004 et 2008

1188 victoires en carrière pro

65 victoires consécutives sur gazon entre 2003 et 2008 (record)

56 victoires consécutives sur dur entre 2005 et 2006 (record)

Plus de 120 000 000 dollars en prix (record)

Photos:  EPA/AFP/Maxppp/Reuters/Getty Image/AP/Imago/DR

 

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*