Steven Pippin “ proto-photographies „

La révolution numérique est en marche, lorsqu’au milieu des années 1980, l’artiste britannique, Steven Pippin, se fait connaître par ses “ proto-photographies “ prises à l’aide d’objets courants transformés en chambres noires.

De l’armoire au réfrigérateur, de la baignoire à la machine à laver, des toilettes publiques aux salles d’exposition, tout y passera, y compris le Photomaton, qui, tout-en-un, représente pour Steven Pippin un modèle parfait de “ machine célibataire “ : appareil photo, appareil à développer et à tirer des images prêtes à consommer

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*