RIJEKA CAPITALE DE LA CULTURE 2020 : Un fabuleux programme en perspective

En binôme avec la ville de Galway en Irlande, Rijeka sera la capitale de la culture en 2020. Une première pour la Croatie qui plus est aura aussi durant six mois la présidence de l’Europe. Un partage inédit pour ce pays et la ville croate de Rijeka souvent oubliée et pourtant troisième ville du pays. Pour se faire la ville a mis les bouchées doubles, afin de porter ce titre aux yeux de tous avec un slogan accrocheu résumant parfaitement l’histoire et l’identité de Rijeka : „Le port de la diversité“.

Photos: Borko Vukosav/Rijeka/Georges Jansoone/Byemyself

La culture a joué un rôle moteur dans la candidature à l’élection de la Capitale Européenne de la Culture. Depuis quelques années, pour mener à bien ce projet, le premier objectif fut d’organiser un programme d’événements thématiques annuels avec des collaborations artistiques en tous genres offrant ainsi tout un éventail d’événements qui profite à l’ensemble des quartiers de Rijeka et bénéficie aux industries créatives. Le volontarisme de la mairie aidée par la politique culturelle et touristique du pays semble porter ses fruits en s’appuyant sur des artistes dont la notoriété est très liée à la ville. Durant un siècle, la ville a changé sept fois de pays, et cela se reflète clairement dans la diversité présente dans toutes les sphères de la vie quotidienne de Rijeka. Cela a provoqué des migrations de populations et transformé Rijeka en un melting-pot culturel, créant ainsi l’esprit d’une ville attirant la diversité sous toutes ses formes. Le programme culturel de cette magnifique ville portuaire méconnue est tout simplement bluffant. C’est sans aucun doute la programmation la plus complète et la plus riche présentée depuis que la création du titre de capitale européenne de la culture en 1985. Un honneur pour ce petit pays qui bouge avec une ouverture d’esprit indéniable. Rijeka et sa région profiteront de cette distinction pour partager leurs atouts à travers leurs habitants et leurs artistes. Ces derniers motivés et actifs, sont bien conscients que la culture peut être le moteur du développement de leurs petites communautés afin de les rendre reconnaissables à plus grande échelle.

Photos: Borko Vukosav/Rijeka/Georges Jansoone/Byemyself

Tous les programmes proposent une variété d’événements culturels et artistiques au cours desquels les petites communautés peuvent parler de leur vie quotidienne de manière intéressante et attrayante, ainsi que de problèmes inhérents aux zones urbaines et rurales de Gorski Kotar, aux îles, aux côtes, aux villes et aux villages.

Villages motivés

Les événements se dérouleront à Rijeka et dans le comté de Primorje-Gorski Kotar, dans 27 quartiers, et ce en les connectant avec les quartiers des 27 États membres de l’UE. Les habitants des îles, des côtes, de l’arrière-pays, des hauts plateaux, de la ville de Rijeka et de l’Europe se sont réunis pour coopérer et échanger leurs expériences, les coutumes et la vie quotidienne. Les liens et les réseaux de coopération informels sont la clé des activités culturelles futures qui se poursuivront au-delà de 2020. En exemple, le programme de Crikvenica est axé sur un vieux village nommé Fuzine situé au sommet de la colline de Kotor, qui est l’une des rares localités à ne pas avoir construit d’appartements. Fužine se concentre sur le sujet du dépeuplement de Gorski Kotar, racontant l’histoire de la fermeture d’écoles due à un nombre insuffisant d’élèves, tandis que le quartier de Kastav met en exergue les problèmes des langues en danger et des droits des minorités, dans la mesure où moins de 1000 personnes parlent la langue kastav chakavien aujourd’hui. Le district frontalier du programme de voisinage de Drenova, en tant que quartier de Rijeka, est motivé par l’idée d’exploiter le potentiel de la colonie, qui peut devenir un moteur pour le développement de divers aménagements visant un loisir de qualité. Opatija, offre un programme très écologique dans un avenir durable.

Bien que souvent délaissée au profit des gros points touristiques de Croatie, Rijeka est pourtant l’un des poumons du pays. Ce port de construction navale à caractère indépendant fut surnommé „Red Rijeka“ pour ses vues de gauche et “ ville de la musique „, car c’est la ville pionnière du Punk et de la tendance Rave. Grâce à son port, Rijeka a toujours été un mixte de personnes et d’influences, donnant à la ville ce caractère rock’n’roll. Un groupe local a joué le premier concert punk en Europe il y a plus de 40 ans. Cette citadelle balnéaire de 128 000 habitants est devenue „le dernier bastion de la liberté artistique en Croatie“. les anciens complexes industriels se transforment en espaces d’art et de nouveaux bars et restaurants naissent aux côtés des palais austro-hongrois, des maisons vénitienne, de la cathédrale baroque, de la forteresse romaine et des curiosités concrètes chères à Tito comme le „Galeb“, son bateau rouillé qui vient de recevoir un financement de l’UE d’un montant de 8,3 M £ pour sa rénovation. Pourtant, cette ville punk et post industrielle possède également un front de mer éblouissant connu sous le nom de „Molo Longo“, faisant aujourd’hui office de promenade en bord de mer grâce à sa longueur de 1 707 m. Après avoir flâné le long de Korzo, une promenade bordée de cafés, 10 mn suffisent pour s’échapper vers de jolies plages de galets offrants une vue sur les montagnes de l’Uka et sur l’île de Krk. La cuisine de Rijeka est réputée pour les fruits de mer de la baie de Kvarner, le fromage, le jambon Prsut, les truffes, les pâtes faites maison de la péninsule d’Istrie ; agneau nourri aux herbes salées des îles de Pag, Cres et Krk ; et la viande, le gibier, les champignons et les baies de Lika et de Gorski Kotar. Knoba na Kantunu est un konoba élégant qui présente des œuvres d’art moderne et sert des poissons blancs de première classe de l’Adriatique, tels que Dentex et St Pierre. Le principal marché aux poissons de la ville dispose d’un pavillon avec une étonnante architecture datant de 1916 invitant à découvrir ce commerce unique du poisson vivant. Un complexe harmonieux qui permet de découvrir l’âme de la vraie Rijeka. Un marché aux poissons qui est également richement décoré par des sculptures représentant, des crabes, des pieuvres, des poissons et autres crustacés.

Photos: Borko Vukosav/Rijeka/Georges Jansoone/Byemyself

Performances et militantisme artistique

Le MMSU (musée d’art moderne et contemporain) et son petit frère Mali Salon, sont à l’avant-garde de la scène artistique locale. Le MMSU est situé dans le centre-ville, près de Korso, mais aussi dans un ancien complexe industriel qui a récemment ouvert ses portes avec une rétrospective majeure de Tomislav Gotovac, l’un des artistes de performance et cinéaste les plus connu de Croatie. Le Mali Salon donne directement sur Korso, à côté du bâtiment de Radio Rijeka. Une nouvelle initiative culturelle à Rijeka

Plusieurs organisations de la ville sont engagées dans le militantisme artistique. Drugo More gère Filodrammatica, également sur Korzo, et Delta 5 est un groupe d’artistes basé dans l’ancienne usine Ivex, sur les quais, visible par ses hommages de graffitis. Mais le groupe d’art le plus radical de Rijeka est SIZ, son acronyme provient des coopératives de travailleurs de l’ère socialiste. Avec des artistes internationaux, il utilise la galerie située au rez-de-chaussée du gratte-ciel de Sušak. La ville a toujours eu un côté anarchique, Charlie, artiste et conservateur local réputé, organisait des voyages légendaires dans la prison socialiste de Goli Otok (île nue), située à proximité. Il possède désormais un bar de plage, Morski Prasac, où se déroulent des événements artistiques étonnants. ArtKino, non loin de la gare routière se diversifie notamment avec les festivals Subversive et des droits de l’homme. Le théâtre HKD à Sušak possède un grand répertoire et son festival international annuel de théâtre de petite scène est toujours friand de quelques joyaux. Un groupe de conservation gère le premier jardin urbain de Rijeka, proposant des ateliers sur la durabilité et le jardinage en prévision d’une opération prochaine pour reverdir la cité qui manque cruellement d’espaces verts. Mais l’un des avantages de Rijeka est la proximité entre mer et montagnes. Tout peut se faire dans la journée. La réserve naturelle Gorski Kotar est à seulement 19 km. Une belle forêt, des lacs, des montagnes et de jolis petits villages entourés d’une riche faune comprenant des ours, des loups et le rare lynx des Balkans. Point de départ idéal pour explorer les îles de Kvarner, Rijeka se trouve à moins de deux heures de bus et de ferry. L’une d’entre elles, Cres, est une éco-île paisible aux eaux cristallines réputée pour ses somptueuses criques et ses belles plages de gravier. Il y a aussi des tombes celtiques et des ruines romaines. Quant à l’Institut de recherche et de conservation marine Blue World de Veli Lošinj, il est le premier du genre en Méditerranée à s’occuper des dauphins à nez plat et des tortues de mer caouannes. Pour commencer, en février, le carnaval international, l’un des plus grands d’Europe, dont le slogan qui „Soyez ce que vous voulez être“ évoluera sur la promenade principale en chassant l’hiver à l’impressionnant son de cloches. Quelques troupes de carnavals étrangers se mêleront au défilé avec leurs propres animations pour fêter l’ouverture des festivités de la ville lauréate.

Photos: Borko Vukosav/Rijeka/Georges Jansoone/Byemyself

Le programme culturel complet en 2020 comptera pas moins de 600 événements avec plusieurs thématiques dont certaines prévues pour les enfants. La ville se réjouit de cette nomination et pourra enfin se décomplexer face à ses rivales croates par un engagement fort et la volonté d’être la passerelle culturelle et touristique de la Croatie. Avec cette manifestation, Rijeka touche du doigt la réalisation d’un rêve inavoué : retrouver une place touristique majeure dans le pays en attirant le monde entier découvrir une diversité artistique et culturelle unique dans une superbe région pleine de surprises…

Contact: 

info@rijeka2020.eu

Office du Tourisme de Rijeka

Delta 5/II, 51000 Rijeka Tel: +385 (0)51 770 814

Office du Tourisme de la Croatie à Paris

37 Rue des Mathurins, 75008 Paris Tel: +33 1 45 00 99 55

Facebook: Rijeka 2020
Twitter: Rijeka2020
Instagram: Rijeka2020

Rijeka 2020 – Europska prijestolnica kulture

https://www.croatia.hr/fr-FR

Photos: Borko Vukosav/Rijeka/Georges Jansoone/Byemyself

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*