RED BULL AIR RACE A CANNES: première pour Hall le kangourou volant

Le Red Bull Air Race, championnat international de voltige aérienne de précision a fait escale en France pour la toute première fois. Cannes ville hôte peut se targuer d’avoir pu attirer près de 84 000 visiteurs durant trois jours. Un succès qui en dit long sur l’engouement du public pour les sports mécaniques extrêmes qui en a pris plein les yeux.Une compétition d’avions de voltige ô combien spectaculaire dans un contre-la-montre de slaloms aériens, matérialisés par des plots en tissu, que les pilotes parcourent à basse altitude.

Ces avions monomoteurs de voltige et leurs pilotes produisent leurs prestations au-dessus de la baie de Cannes à plus de 360 km/h , entre des pylônes de 25 m gonflés d’air, et sous la contrainte de forces allant jusqu’à 12G (12 fois le poids de son corps). Une maîtrise des risques alliant plusieurs facteurs pour des pilotes très affûtés musculairement et mentalement qui force évidemment le respect.

La compétition se déroule sous trois phases : les essais libres, les qualifications et la compétition. Dans la série Elite Master Class, 14 pilotes se départagent au chrono pour garder les huit meilleurs en demi-finale. Ces derniers repartent pour une battle afin de définir les quatre meilleurs qui s’affronteront lors de la finale. À ce jeu-là, lors des qualifications de la veille, la star l’américain Michael Goulian, auréolé de sa victoire du début de saison signa le meilleur chrono des qualifications et faisait figure de favori pour le lendemain. Mais contre toute attente, il dut faire face à la concurrence et au final il se contentera par chance d’une précieuse troisième place. En effet, en raison de la disqualification du rapide tchèque Martin Sonka pour violation du règlement l’Américain a pu atteindre le carré final et ainsi limiter les dégâts.

L’Australien Matt Hall est le grand vainqueur de cette manche française, lui qui après plusieurs courses manquées par souci moteur rencontre enfin le succès. Avec un temps de 57,692 secondes soit juste 0,072 seconde devant son dauphin germanique Matthias Dolderer (vainqueur de l’Air Race 2016). Un écart infime qui exprime le degré de performance de ces pilotes chevronnés. Avec cette excellente deuxième place l’allemand montre qu’il sera difficile à battre cette saison et s’affiche d’emblée comme un sérieux candidat au titre. Quant au Japonais „Yoshi“ Muroya, champion sortant , il est passé à coté de son sujet malgré des facilités en qualifications, il était le seul à avoir commis une erreur en final et a été pénalisé.
Matt Hall a fêté sa victoire par une série de spectaculaires figures et des loopings en quittant la baie de Cannes au-dessus de la croisette.
„C’est une course extraordinaire ici à Cannes, et je suis très heureux de l’avoir remportée. J’espère que ce sera le début d’une longue série. L’objectif cette année sera d’être champion“ annoncait-il.
Au championnat, Michael Goulian conserve la première place du classement général avec 24 points, Matt Hall 21 points et „Yoshi“ Muroya 19 points…

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*