RECORD MUSÉE DU LOUVRE: JAY-Z et BEYONCE un musée à eux tous seuls…

Depuis le clip „Apeshit“ tourné au Louvre à Paris l’été dernier avec le couple Carter ( Beyoncé et Jay-Z), le célèbre musée de Paris n’aurait pas pu espérer de meilleures relations publiques, si bien que ce dernier ne désemplit pas avec un nombre de visiteurs qui a dépassé les 10 millions en 2018. Une pierre deux coups pour ces superstars et pour le Musée du Louvre et surtout une corrélation réussie entre la musique et l’art qui ouvre la perspective d’un tournant vers un public plus large.Quelle idée!! Ce clip met en exergue non seulement Beyoncé et Jay Z, mais également l’art. Ces stars influentes ont su créer un pont reliant la musique et l’art tout en faisant passer un message sur l’absence de représentation noire dans les œuvres exposées dans le musée. Toutefois, ce projet dantesque filme Beyoncé et Jay-Z en train de chanter, de frapper et de danser devant certains chefs-d’œuvre du musée, comme la Mona Lisa, la Victory de Samothrace et le Couronnement de Napoléon tout en décontraction. Une certaine aisance qui reflète le pouvoir et l’aura de ses icônes avec en toile de fond les plus grands monuments de l’art mondial. Parfaitement scénarisé, costume croisé vert clair pour Jay-Z, et tailleur pantalon lavande pour Beyoncé devant la Mona Lisa, avec ensuite une visite sur tous les incontournables du musée devant lesquelles se déhanchent des danseuses en tenue chair. Résultat : un chef-d’œuvre visuel et musical, qui magnifie l’endroit en apportant une touche pop R&B. Les fans et les médias ont été ravis.

Photos: Robin harper/Getty Images/Kevin Mazu/Beyonce.com/Louvre/Reuters/AFP

Réussite sur toute la ligne

Non seulement musicalement, mais la vidéo était un chef-d’œuvre visuel. Le succès fut d’emblée au rendez-vous avec plus de 150 millions de personnes sur Youtube au deuxième semestre l’an dernier. Le musée surfe évidemment sur cet événement et capitalise en proposant depuis une visite de 90 minutes des galeries et des peintures vues dans le clip vidéo. Outre l’aspect financier, le Louvre s’ouvre à un public différent qui n’aurait pas forcément franchit le pas et espère continuer cette dynamique aussi aspirante qu’intéressante. Un mélange dans le public qui est un vrai bonus pour la culture et l’art. C’est sans doute le plus gros coup du Musée en la matière avec des répercussions qui flirtent l’irréel, mais le Louvre sert régulièrement de lieu de tournage pour des documentaires souvent à titre gracieux (400 autorisations par an) mais aussi pour des grosses productions (Films Da Vinci Code, 50 nuances de Grey… et publicités) et des défilés de mode. Une valorisation du domaine qui lui assure une bonne santé pour un bon moment. C’est le musée le plus visité au monde et le faire vivre autrement en conjuguant musique et beaux-arts, c’est aussi le rendre plus sexy. Les jeunes s’y retrouveront sans aucun problème.


Photos: Robin harper/Getty Images/Kevin Mazu/Beyonce.com/Louvre/Reuters/AFP

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*