Philippe Artières invente “ Les archives populaires du Centre Pompidou „

Pour participer pleinement au mouvement des idées et s’affirmer comme un espace de réflexion, de rencontres et d’échanges, le Centre Pompidou a choisi d’associer chaque année, une figure intellectuelle à l’élaboration de son programme de « Paroles ». Cette invitation est lancée à une génération nouvelle d’intellectuels et de chercheurs, intellectuels en phase avec la création contemporaine et les questions qui passionnent le monde. Entre conseiller scientifique, directeur artistique associé et source d’inspiration, cette personnalité contribuera à un programme de rencontres, débats et conférences au Centre Pompidou.
En 2017, pour son 40e anniversaire, le Centre Pompidou invite l’historien et chercheur Philippe Artières Il commence l’année en s’installant dès le mois de janvier dans le Forum pour une collecte inédite: à son bureau, il tient chaque semaine une permanence insolite en invitant les visiteurs
du Centre Pompidou à lui confier souvenirs et documents. Ce projet d’Archives populaires du Centre Pompidou, en partenariat avec l’École nationale des Chartes, se déroule en trois phases : la collecte, l’inventaire et la restitution.
„Un portrait en creux va émerger, composé avec les fragments de chacun dans la relation intime qu’il entretient avec ce lieu. Pour beaucoup (…) le Centre Pompidou est un lieu hybride où on vit des expériences sensibles, intellectuelles et aussi humaines extrêmement nombreuses. C’est cela que nous voulons collecter. Cette archive sensible peut prendre la forme d’un texte, d’une photographie numérique, d’un enregistrement …“, raconte Philippe Artières direction de la communication et des partenariats

Philippe Artières biographie
Né en 1968, largement nourri par la pensée du philosophe Michel Foucault (il a été le directeur du centre Michel Foucault de 1999 à 2013), Philippe Artières s’impose aujourd’hui comme l’un de ceux qui expérimentent et renouvellent la manière d’écrire l’Histoire. Cette nouvelle écriture se nourrit de la variété des sujets abordés
(histoire sociale de l’écriture, autobiographies de criminels, Mai 68, histoire des luttes, et jusqu’à une histoire de la banderole politique), mais également de méthodes, originales et inventives: membre fondateur du Centred’Histoire Expérimentale avec lequel il développe des projets collectifs voire des jeux pour faire, par exemple,
l’histoire d’un immeuble parisien, Philippe Artières est un formidable montreur et explorateur d’archives.
1986-1989 : DEUG en lettres modernes, Histoire et Philosophie.
1990 : Maîtrise en philosophie à l’université Laval (Québec, Canada) / Université de Paris 10-Nanterre.
1995-1999 : Rapporteur du Conseil National du Sida, Ministère de la Santé, France.
1996 : Doctorat en Histoire à l’Université Denis-Diderot-Paris 7 sous la direction de Michelle Perrot
(jury composé de Mesdames Michelle Perrot, Anne-Marie Christin, Messieurs Roger Chartier, Alain Corbin
et Daniel Fabre), mention très honorable à l’unanimité avec les félicitations du jury.
1999 : Postdoctorat de l’Agence Nationale de la Recherche sur le Sida (ANRS) sur les archives de la lutte
contre l’épidémie à Vih.
2000-2011 : Élu Chargé de recherches (CR2) au CNRS (section 33), affecté au Laboratoire d’Anthropologie
de Toulouse, puis au Centre de recherches historiques (Ehess) puis le Laboratoire d’anthropologie et d’histoire
de l’institution de la culture (LAHIC) en création sous la direction de Daniel Fabre (2003), l’équipe Anthropologie
de l’écriture (2007)
Janvier 2011 : Habilité à diriger des recherches (HDR) sous le tutorat de Roger Chartier
(jury composé de Mesdames Béatrice Fraenkel, Delphine Gardey, Messieurs Roger Chartier, Christian Jacob,
Jean-François Laé, Antonio Castillo-Gomez).
2011-2012 : Lauréat de la villa Médicis, Académie de France à Rome (écriture).
2012 : Élu Directeur de recherches (DR2) au CNRS (section 33). Il rejoint l’équipe du Lahic sous la direction
de Daniel Fabre au sein de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (IIAC) de l’EHES

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*