PARIS LONGINES MASTERS: Happy birthday

C’est un plateau impressionnant digne des meilleurs concours internationaux, qui a enflammé l’édition anniversaire des Longines Masters à Paris. Cette compétition CSI 5 * de la capitale française lance la série annuelle du Grand Chelem Indoor de CSO sur trois continents, avec Hong-Kong et New-York. 


Nombre de médaillés olympiques se sont inscrits à cette compétition Grand Chelem de Paris comme les britanniques Scott Brash, Ben Maher, Harry Charles et William Whitaker. Les autres champions olympiques français comme Kevin Staut, Roger Yves-Bost, Pénélope Leprévost et Philippe Rozier ainsi que le Suisse Steve Guerdat et les américains McLain Ward et Laura Kraut ont également répondu présents. Certains de ces derniers ont participé à la compétition de la Riders Master Cup de samedi soir, opposant l’Europe et les États-Unis dans une série de duels comptant pour le titre par équipe : Taylor Alexander contre Edouardo Alvarez Aznar ; McLain Ward contre Edward Levy ; Jessica Springsteen contre Harry Charles, Laura Kraut contre Maikel Van der Vleuten et Lucas Porter contre Daniel Deusser.

Photo EEM/Sportfot

En effet, pendant quatre jours sur le site du Parc des Expositions de Paris/Villepinte, les Longines Masters ont présenté des cours aux niveaux CSI 1 étoile, 2 étoiles et 5 étoiles – le Grand Prix de ce dernier groupe faisant partie de la saison 2018-19 du Grand Chelem de saut d’obstacles en salle, avec les étapes suivantes à Hong Kong (15-17 février) et New York (25-28 avril).

Victoire australienne

Après son triomphe avec sa monture Californie, devant l‘ Italien Alberto Zorzi et son cheval Contanga 3 et l’Irlandais Denis Lynch et son bel hongre , l’australienne Edwina Tops-Alexander est devenue la première non-européenne à remporter le Grand Prix Longines à Paris avec un gain de 300 000 € à Paris, elle pourra se prévaloir du bonus de 2,25 millions € du Super Grand Chelem Paris/Hong-Kong/New-York pour trois victoires consécutives si elle remporte les Grand -Prix suivants: Hong Kong et New York. Pourtant les européens ne sont pas en reste et ont eu pas mal de succès durant ce long week-end avec la victoire du français Kevin Staut au Longines Speed ​​ainsi que celle de son compatriote Simon Delestre à l’épreuve de force à six mesures du Masters Power le samedi. Pour ce qui est de la fameuse compétition stratégique par équipe, la Riders Masters Cups, basée sur des duels en face à face entre des coureurs américains et européens. C’est l’équipe Riders Europe, dirigée par Philippe Guerdat, qui continue sa série avec une troisième Coupe consécutive.

Un grand chelem richement doté

Fondée par le belge Christophe Ameeuw, la première version du Paris Longines Masters s’est tenu en 2009 avec une victoire néerlandaise du champion du monde, Jos Lansink s’est Inspiré du Grand Chelem du tennis (qui comprend l’Open de France à Paris), de la Ryder Cup pour le golf et de l’America’s Cup pour la voile, le grand chelem du saut d’obstacles offre deux récompenses possibles : le Grand Chelem, 1 million d’euros (1,14 million dollars) pour trois victoires consécutives en séries dans le Longines Grand Prix d’une saison à l’autre, et le Super Grand Chelem, 2,25 millions d’euros (2,6 millions dollars) pour également trois victoires consécutives du Longines Grand-Prix avec une première manche qui commence à Paris, puis Hong Kong et New York dans la même saison

Photo EEM/Sportfot

 

Photo EEM/Sportfot

 

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*