MOTOGP GRAND-PRIX DES PAYS-BAS: Yamaha et Maverick Viñales domptent la cathédrale.

Enfin une première victoire cette saison pour Yamaha et surtout pour Maverick Viñales qui en épilogue d’un week-end intense sort vainqueur d’une belle passe d’armes face à son compatriote Marc Marquez et le jeune prodige français Fabio Quartararo.
Sous la fournaise du samedi, après les séances d’essais qualificatifs, les pilotes ont testé quelques choix de pneumatiques en vue de la course du dimanche, mais aujourd’hui, le mercure n’affichait pas la même température et avec seulement 24 °C les changements de pneumatiques juste avant le départ furent légions.

Auteur une nouvelle fois de la pôle position, le phénomène français Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) se devait de ne pas gâcher sa performance de la veille en se concentrant sur son envol. Finalement, ce sont les deux pilotes Suzuki Alex Rins et Joan Mir qui s’éjectent les premiers dès l’extinction des feux avec à leurs basques les deux Yamaha de Maverick Viñales et Fabio Quartararo qui après s’être frottés quelque peu continuaient leur poursuite. Le champion du monde catalan Marc Marquez (Honda) restait en embuscade en devançant les deux machines italiennes d’Andrea Dovizioso (Ducati) et Danilo Petrucci (Ducati)  revenues du milieu de la grille de départ aux avant-postes. Les premiers tours ont permis au pilote français de confirmer son bon départ, avec une attaque imparable sur Maverick Viñales (Yamaha) lequel voyait son compatriote Marc Márquez tenter la même manœuvre en vain.

Photos MotoGP

Les deux Suzuki continuaient leur course en tête avec Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) en aspiration sur Joan Mir, mais Alex Rins (Suzuki) part à la faute et perd tout espoir, laissant son coéquipier seul aux commandes. Mais sous la pression du jeune pilote Yamaha Petronas, Joan Mir fait un écart laissant l’avantage aux trois pilotes derrière lui. Maverick Viñales alors second fait la même erreur et offre une ouverture au pilote Honda. Un beau groupe se concrétise ensuite avec le retour d’Andrea Dovizioso (Ducati), Danilo Petrucci (Ducati) et Franco Morbidelli (Yamaha Petronas). Mais le trio de tête Fabio Quartararo/Marc Márquez/Maverick-Viñales se désolidarise de leurs poursuivants avec seul le vice-champion du monde italien Andrea Dovizioso dans la même seconde. Son coéquipier en bagarre avec Joan Mir (Suzuki) recollera un peu plus tard. Devant Maverick Viñales est assez nerveux et en dépit de ses nombreuses erreurs, il revient facilement à la charge. Impérial et rapide dans cette première partie de course, le jeune français Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) est confronté a une machine étonnamment instable en ligne droite qui l’oblige couper les gaz ouvrant la porte à Marc Márquez (Honda) à l’affût. La réplique du pilote français fut immédiate en profitant de l’écart hors piste du catalan. Une erreur profitable aussi à Maverick Viñales afin de recoller au duo de tête.

Photos MotoGP

Maverick en osmose

Une bataille à trois se dessine de même qu’un deuxième groupe à plus de deux secondes composé des deux Ducati officielles qui marquent le pas, de la Suzuki de Joan Mir, la Yamaha de Franco Morbidelli ainsi que la Honda de Cal Crutchlow. Quelques tours suivants, le coup de collier de Maverick Viñales lui permet de passer Marc Márquez et dans sa lancée le leader Fabio Quartararo. Le champion du monde passe à son tour le jeune français et chasse son compatriote catalan pour s’emparer des commandes avec succès. Mais le pilote Yamaha est dans un bon jour et son aisance, aujourd’hui, sans faille,  lui permet de reprendre son bien et de se détacher allègrement pour signer sa première victoire de la saison et enfin mettre un terme à zéro pointé du constructeur Yamaha cette année. Deuxième, le pilote vedette de Honda savoure également son podium et accroît également son avance au championnat. Pour Fabio Quartararo, ce second podium d’affilée laisse entrevoir un futur radieux et qui sait… une victoire programmée. Les accessits ont vu une bagarre indécise dans le second groupe dont les derniers tours furent mouvementés. Des attaques de tous les instants qui ont opposé le jeune pilote Suzuki Joan Mir aux deux pilotes Ducati qui ne lâchent rien et à Franco Morbidelli (Yamaha Petronas) de retour après avoir bénéficié d’une erreur du britannique Cal Crutchlow (Honda LCR). Au final Andrea Dovizioso sauve sa quatrième place devant Franco Morbidelli (Yamaha Petronas) qui arrache la cinquième en passant Danilo Petrucci dans la chicane d’arrivée. Joan Mir en délicatesse avec ses pneumatiques ne peut plus contenir Cal Crutchlow et perd sa belle septième place. Valentino Rossi (Yamaha) sur un circuit qu’il affectionne particulièrement à passé un mauvais week-end, après une qualification pénalisante, il effectue une belle remontée en course avant d’accrocher fortement le japonais Takaaki Nakagami (Honda LCR) au sixième tour alors qu’ils étaient en bagarre pour la 11e place.

Photos MotoGP

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*