MOTOGP Grand-Prix de San-Marin : Andrea Dovizioso en maestro, Marc Marquez en comptable ! !

L’italien Andrea Dovizoso sur sa Ducati a dominé le Grand-Prix de Saint-Marin de bout en bout en laissant Jorge Lorenzo et Marc Marquez s’affronter pour le podium. Une bagarre entre les deux futurs coéquipiers hispaniques qui sera malheureusement fatale au marjorquin  qui perd le contrôle de sa  Ducati à l’avant-dernier tour laissant le champ libre au champion du monde sortant  et privant du coup la marque de Borgo Panigale d’un doublé à la maison.
Avec cette troisième victoire de l’année,  en réalisant une course parfaite au Grand-Prix de Saint-Marin, sans être menacé durant cette épreuve, Andrea Doviziozo conforte sa place de dauphin au championnat. Une grande fête à Misano pour un triomphe qui donne tant de satisfaction même si cela ne change pas vraiment la donne dans la hiérarchie puisque Marc Marquez deuxième du Grand-Prix garde une marge solide au classement et creuse désormais l’écart face à Valentino Rossi (Yamaha) qui a terminé seulement septième avec une Yamaha à la peine pour rester aux avant-postes.

Photos: MotoGP/Khaled

Au départ, la course a rapidement perdu l’un des étonnants protagonistes, Jack Miller (Ducati Pramac) : l’australien après deux tours a glissé alors qu’il venait de se faire passer virilement par le champion du monde catalan Marc Marquez, ouvrant la voie à ce dernier pour chasser les deux Ducati officielles de Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso qui confirment leur vélocité sur ce tracé. Derrière la Honda du catalan suivent dans l’ordre la Suzuki d’Alex Rins, la Yamaha de Maverick Viñales, la Honda de Cal Crutchlow et Valentino Rossi en queue de peloton. Au cinquième tour, une attaque en règle d’Andrea Dovizioso sur son coéquipier pour s’emparer du commandement et surtout creuser rapidement un écart circonstanciel sur ses poursuivants, notamment sur Marc Marquez souvent très rapide en fin de course.

Cal Crutchlow confirme

Le britannique Cal Crutchlow (Honda LCR) force et s’empare de la quatrième place devant la Suzuki d’Alex Rins. En délicatesse aussi avec sa machine Maverick Viñales (Yamaha) suit à distance tandis que son illustre coéquipier Valentino Rossi lâche prise en laissant le petit espagnol Dani Pedrosa et sa Honda prendre le meilleur. Les derniers tours de course furent une formalité pour Andrea Dovizioso qui tout en gestion et bien panneauté, a parfaitement scénarisé sa course avec une attaque précise en début d’épreuve. Régulier dans ses chronos, il fut vraiment au-dessus du lot et à l’abri. Sa première victoire au Grand-Prix de San-Marin est amplement méritée. L’Espagnol Maverick Viñales (Yamaha), a pris la cinquième place derrière son compatriote Alex Rins (Suzuki) et juste devant Dani Pedrosa (Honda). Quant à Cal Crutchlow (Honda LCR), il confirme son excellente forme cette saison et monte sur le podium. Le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3) a terminé au dixième rang.

Photos: MotoGP/Khaled

« Je n’avais encore jamais gagné à Misano » confie souriant le vainqueur.

« Les Ducati étaient plus rapides, mon objectif était de perdre seulement cinq points en finissant 2e et j’y suis parvenu quand Jorge est tombé, on a bien travaillé en vue du titre », précise heureux le catalan.

Photos: MotoGP/Khaled

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*