MOTOGP GRAND PRIX DE LA REPUBLIQUE TCHEQUE : KTM über alles  !!

Par le biais de son pilote sud-africain Brad Binder, débutant, la firme autrichienne KTM remporte sa première victoire en MotoGP lors du Grand-Prix de la République tchèque sur le circuit de Brno. Un authentique exploit pour KTM et pour la nouvelle recrue qui parvient à gagner pour son troisième cours en catégorie reine. Seul Marc Marquez vérifie fait en 2013 pour sa première saison. Le pilote KTM a été rejoint sur le podium par Franco Morbidelli (Yamaha Petronas) et Johann Zarco (Ducati Avintia) sur leurs Yamaha et Ducati privés.    

Le circuit de Brno est propice aux machines qui ont de la puissance. Les Ducati sont assez démonstratives ici comme le démontre la belle pole position du français Johann Zarco (Ducati Avintia). Ce dernier réalise un chrono canon (1’55 „687) à deux minutes de la fin de la séance juste avant les drapeaux jaunes suite à la chute de Cal Crutchlow annulant de ce fait les chronos des pilotes suivant comme Pol Espargaró (KTM) qui avait réussi le 2e temps. Même punition pour Fabio Quartararo (Yamaha Petronas), qui cependant tente le tout pour le tout pour déloger son compatriote de la 1e place, mais trop gourmand, il chute en fin de tour. Cependant, crédité du 2e chrono , il partira en première ligne au côté de Johann Zarco, un doublé français inédit en qualifications.     

Photos: MotoGP/Michelin

Le départ n’est pas optimal pour l’auteur de la pole position, c’est le duo des Yamaha-Petronas, Franco Morbidelli et Fabio Quartararo qui prend les commandes. L’italien mène devant son coéquipier français leader du championnat et creuse un écart substantiel en quelques tournées. Fabio Quartararo, quant à lui, n’avait pas l’air aussi imbattable qu’il l’était lors des deux premières épreuves à Jerez. Le français ne peut même pas résister aux attaques de Brad Binder (KTM) et voit la KTM de son coéquipier espagnol revenir également dans sa roue. Pol Espargaro (KTM) doit d’abord se débarrasser de son ancien collègue Johann Zarco (Ducati Avintia), mais ce dernier résiste avant de baisser les armes et se laisser dépasser. Pol Espargaro (KTM) fond littéralement sur Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) et le dépasse sans coup férir pour prendre la 3e place. 

Photos: MotoGP/Michelin

Johann Zarco confirme

Cependant, le pilote espagnol bien trop généreux dans son pilotage, commet une erreur, ce qui permet au français de reprendre son bien. Mais ce n’était pas le vrai dommage pour Pol Espargaro, quand il reprend la piste et une meilleure trajectoire, Johann Zarco (Ducati Avintia) ne peut l’éviter et le contact envoi la KTM inexorablement dans le décor. Un incident de course loin d’être la faute du pilote français, mais ce dernier a tout de même écopé d’une pénalité synonyme d’une longue tournée. Devant, Brad Binder (KTM) a réduit  de Franco Morbidelli (Yamaha Petronas) avant de le passer pour mener une course MotoGP pour la première fois. Johann Zarco s’est acquitté de sa pénalité et fait tomber les chronos. Le pilote Ducati fond sur son compatriote en difficulté avec sa Yamaha et le dépasse en espérant recoller à Franco Morbidelli (Yamaha Petronas) pour prendre également la 2e place. Mais le temps perdu à cause de sa pénalité au long tour est rédhibitoire, ce qui ne l’empêche pas d’aligner les tours rapides en fin de course afin de tenir le leader du championnat à distance. Brad Binder (KTM) remporte la course sans contestation devant Franco Morbidelli (Yamaha Petronas) et Johann Zarco (Ducati Avintia). Incisif dans les derniers tours malgré sa blessure, Alex Rins (Suzuki), termine au pied du podium devant Valentino Rossi (Yamaha) et Miguel Oliveira (KTM) respectivement 5e et 6e.  


Photos: MotoGP/Michelin

La journée de Fabio Quartararo se termine à la 7e place juste devant Takaaki Nakagami (Honda LCR) meilleur pilote Honda de la journée. Jack Miller (Ducati Pramac) termine la 9e devant Aleix Espargaro (Aprilia). Seulement 11e, loin de son niveau, un parcours ô combien difficile pour Andrea Dovizioso (Ducati) sur un circuit qu’il affectionne pourtant. Pour Maverick Viñales  (Yamaha), c’est encore pire, auréolé de deux podiums consécutifs lors des premières manches, il termine l’anonymat à une 14e place ici.

À 24 ans, Brad Binder, est entré dans la légende du sport sud-africain, en devenant le tout premier pilote de MotoGP de son pays à remporter un Grand Prix dans la catégorie reine. D’autres compatriotes comme Kork Ballington ou Jon Ekerold s’étaient eux aussi illustrés par le passé, mais dans les catégories inférieures. 

Photos: MotoGP/Michelin

Avec une approche beaucoup plus pragmatique que ses concurrents, KTM trace sa route par étapes. En 2017, lorsque KTM a décidé pour la première fois d’intégrer la catégorie reine en mettant en place un plan très clair. Malgré les critiques sur la machine, les contre-performances et les désillusions, la marque autrichienne ne s’est pas désunie en restant fidèle à son tableau de marche. Jusqu’à  la lumière aujourd’hui à Brno, où la fameuse KTM RC16 remporte sa  toute première victoire en MotoGP pilotée en maître par le rookie du sérail, le sud-africain Brad Binder. Une patience enfin récompensée en 2020.

„Nous avons beaucoup d’expérience dans le sport motocycliste, mais avec le MotoGP, nous sommes entrés dans une nouvelle dimension“  commente  Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport. En ajoutant: „il y a quatre ans lors du lancement de l’équipe, l’engagement de toute l’usine a été énorme. En tout-terrain, nous avons toujours soutenu la croissance de nos talents, et nous avons pu rester ensemble dans Toutes les catégories. Cela n’était pas possible en GP de piste malgré notre structure de découverte de nouveaux talents: la Red Bull Rookies Cup. Si nous les avons soutenus en Moto3, on a dû les perdre ensuite. C’était douloureux. C ‚Quant au MotoGP, nous savions que ce serait un périple semé embûches, mais l’objectif était de gagner dès notre 4e saison.  „         


Brad Binder:

„Être le premier Sud-Africain à gagner un cours de MotoGP. C’est fou. Depuis mes débuts en Grand-Prix, j’ai l’impression d’avoir tout le pays derrière moi. Cette première victoire est incroyable, pas seulement pour moi. J’espère que cela apporte quelque chose en Afrique du Sud pour notre sport.  „     

Photos: MotoGP/Michelin

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*