MOTOGP GRAND-PRIX D’AUTRICHE : Show Ducati, chaud Lorenzo !!

L’épreuve autrichienne de MotoGP était très excitante avec un dernier tour incroyable, de suspense et de rebondissements. Les pilotes espagnols Jorge Lorenzo (Ducati) et Marc Marquez (Honda) se sont affrontés sur le RedBull Ring de Spielberg avec une victoire pour le premier cité à l’issu du dernier virage.
Le comportement des Ducati sur ce circuit est indéniable. Toujours aux avant-postes lors des qualifications, malgré un sursaut d’orgueil de la Honda du catalan Marc Marquez. Les prédictions d’un nouveau succès pour la firme de Bologne, qui s’est déjà imposée maintes fois sur ce tracé furent plus que logiques. L’épreuve autrichienne est assez délicate et physique avec un tracé, vallonné qui requiert une précision de tous les instants. Un pilotage on/off avec de longues lignes droites et de gros freinages virils à haute vitesse. La piste du Spielberg est décidément le terrain de jeu rêvé pour Ducati. Et cette année, on reste presque sur le même scénario de l’édition 2017.

Photo MotoGP

Dès le départ, six pilotes ont réussi à s’extraire de la meute et seuls trois pilotes en bagarre ont surnagé cette épreuve autrichienne. Marc Marquez et sa Honda alignant les records du tour gardait la tête avec près de deux secondes sur ses rivaux durant plus de la moitié de la course mais le sursaut prévisible des Ducati officielles mettait fin au leaderchip catalan avec un Jorge Lorenzo incisif et un Andrea Dovizioso pas moins mais, suite à un freinage trop tardif ce dernier laissa filer le duo espagnol Marquez/Lorenzo vers la victoire.

Corrida espagnol

Dès lors, les deux champions du monde espagnols se sont livrés à un mano à mano dans les deux derniers tours, touchettes freinages, glisses, tout y est passé, Marquez tentant notamment une manœuvre dans le dernier virage pour reprendre la tête, en vain, le majorquin tout en maîtrise, est parvenu jusqu’au bout à fermer la porte au favori pour sceller sa troisième victoire en rouge. L’Italien vainqueur sortant prend la troisième place devant un Cal Crutchlow (Honda LCR) qui confirme son assiduité aux avant postes et plus loin Danilo Petrucci qui réussi à garder sa place devant un Valentino Rossi revenu de loin.
Gros perdants de ce week-end autrichien, Yamaha surtout avec le jeune Maverick Viñales qui fut juste l’ombre de lui-même, à l’inverse de son coéquipier Valentino Rossi qui fit une belle remontée échouant seulement à la sixième place. Par ailleurs, le français Johann Zarco (Yamaha Tech3), parti dans un bon groupe n’a pas pu concrétiser ses velléités du début de course.

Photo MotoGP

Le triple champion du monde de la spécialité (2013, 2014, 2016) confirme sa bonne forme du moment avec ce résultat. Il fait même coup double grâce à cette troisième victoire de la saison en montant sur le podium provisoire du championnat. À suivre…

Photo MotoGP

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*