MOTOGP Grand-Prix d’Aragon : Marc Marquez dégoupille !!

Ce Grand-Prix d’Aragon s’annonçait délicat, car souvent, sur cette manche espagnole du championnat, les pneumatiques sont soumis à rude épreuve. Mais le cauchemar vient de chez Yamaha, les pilotes de la marque aux diapasons ne comprennent plus rien dans le fonctionnement de leurs machines. Dépités, ils acquiescent, mais cherchent encore des solutions qui leur permettraient de relever la tête pour le reste de la saison. Le retard accumulé face aux Honda et Ducati est probablement insurmontable surtout que les dès ont été jetés en début de championnat avec le choix du moteur de la saison. Chemin de croix pour Yamaha ou solution de dernière minute sortie de ne sais où, tel est le dilemme avant de partir outre-mer. En course et aux essais, la Yamaha M1 actuelle n’est même pas au niveau des KTM et autres Aprilia. Face à cette déroute, seul le don des pilotes appelle des miracles, à suivre…
Dominé aux essais par les Ducati de Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso, le catalan Marc Marquez s’impose sur le circuit Motorland d’Aragon devant plus de 70 000 fans espagnols acquis à sa cause. Il met enfin fin à une série de victoires consécutives de Ducati au terme d’un duel palpitant avec Andrea Dovizioso (Ducati).Dans cette course à domicile, le poleman Jorge Lorenzo (Ducati) vit ses chances réduites à néant avec une spectaculaire chute quelques mètres après le départ. Sur la partie sale de la piste, en position inclinée, le majorquin n’a eu aucune chance et a été littéralement éjecté dans les airs pour rebondir violemment sur l’asphalte. Il s’en sort bien avec juste le gros orteil du pied droit disloqué. Un champ libre s’offrait à son coéquipier italien qui pensait partir pour échapper à ces poursuivants, mais ces derniers (Marc Marquez, Alex Rins et Andrea Iannone) ont gardé le même rythme que le leader tout en épargnant leurs pneumatiques. 

Photos MotoGP

Bien leur en a pris,  puisque la deuxième moitié de la course fut un duel de toute beauté arbitré par les deux Suzuki. Le mano à mano devenu classique entre ces deux grands pilotes, a redonner vie à ce Grand-Prix. Le catalan et sa Honda attaquent et passent la Ducati dans un trou de souris, mais se font repasser par Andrea Dovizioso qui ne veut rien lâcher, et ce, plusieurs fois. À l’affût, Andrea Iannone et sa Suzuki réussissent à passer furtivement en tête, contraignant du même coup l’espace d’un moment Marc Marquez à être pris en sandwich entre les deux italiens. Mais le catalan, avec sa ressource légendaire risque tout et tranche sec, dans du très grand pilotage et fausse compagnie aux transalpins. Andrea Dovizioso avec la puissance de sa Ducati se libère de la menace Iannone et part à la chasse à la Honda du champion du monde. 


Mais ce dernier s’échappe et son petit écart sera fatal au poursuivant qui se contente non-mécontent d’une belle deuxième place… Les Suzuki suivent avec dans l’ordre le bouillant italien Andreas Iannone sur le podium et l’espagnol Alex Rins… Pour les Yamaha, Valentino Rossi (Yamaha) partit… 17e sauve une huitième place inespéré en effectuant une belle „remontada“ avec le dépassement dans le dernier tour de Jack Miller (Ducati Pramac). Quant à son coéquipier espagnol Maverick Vinales, il atteint seulement une dixième place et le français Johann Zarco (Yamaha Tech3) qui a eu beaucoup de problèmes en course termine 14ème. A noter la belle prestation du véloce espagnol de chez Aprilia, Aleix Espargarro qui offre à la marque de Noale une méritante sixième place. Fausse note pour Cal Crutchlow (Honda LCR), après ses excellentes prestations passées, le britannique chuta de l’avant en début de course.


Photos MotoGP

Troisième victoire consécutive en Aragon, Marc Marquez (Honda) file vers le titre et compte désormais pas moins de 72 points d’avance sur son dauphin au classement des pilotes, Andrea Dovizioso (Ducati) pourtant bien revenu dans cette course au titre. 

Plusieurs fois, les deux ont pris le dessus à différents endroits et ont offert aux fans un grand spectacle: Au début, j’ai conduit très propre en suivant Andrea“, précise Marc Marquez. „Mais au final, nous avons eu un bon combat“. 

Content de sa prestation, Andrea Dovizioso déclare : „En Aragon, nous avions dans le passé, des problèmes majeurs qui nous empêchaient de nous battre pour la victoire, mais combattre avec Marc sur une piste où nous ne sommes généralement pas très forts est un grand pas en avant. 

En renouant avec le podium Andrea Iannone satisfait: “ Je pense que j’ai eu une bonne stratégie à la fin, j’étais un peu plus fort qu’Alex et je pourrais toujours suivre Andrea et Marc, un grand merci à Suzuki pour ce podium … „

 

Photos MotoGP

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*