MOTOGP GRAND PRIX D’ALLEMAGNE : Marc Marquez über alles !!

Marche triomphale vers un sixième titre pour Marc Marquez, qui assoie encore plus sa domination cette saison avec cette nouvelle victoire en Allemagne, sa dixième victoire consécutive ici, dont sept en catégorie reine. Un exploit de plus pour le champion catalan et Honda, le duo récolte les fruits d’un travail de fond sur la moto avec une nette supériorité depuis quelques courses. Avec déjà  cinq victoires et trois secondes places en neuf courses, sa marge d’avance de plus de deux Grand-Prix est assez confortable sur son dauphin Andrea Dovizioso qui marque le pas depuis quelques courses. 

Photos: MotoGP/AFP/Ducati


Favori incontesté et auteur de la pôle position, le champion du monde Marc Marquez (Honda) paraissait très tendu avant le départ. Une position d’épouvantail qui lui a déjà coûté la victoire sur le circuit américain d’Austin avec une chute en course, une épreuve qu’il avait jusque-là toujours gagné sans partage. Une erreur qu’il n’a toujours pas digéré et ici, pendant tout le week-end, il a travaillé comme un damné pour démontrer à tous qu’il est toujours le véritable roi du Sachsenring. Le départ fut quelque peu houleux, avec un Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) assez agressif dans les premiers mètres, mais le champion catalan répliqua instantanément et empêcha toutes velléités de ses rivaux avec une défense de forteresse. Maverick Viñales (Yamaha) réussit à le coller suivi d’Alex Rins (Suzuki). Le pilote Yamaha tente toutefois un dépassement sur son compatriote devant, mais en vain, Marc Marquez (Honda) très fort en défense a aussi un rythme bien plus élevé, qui lui permet de d’échapper. Alex Rins n’est pas en reste et en voyant le pilote Honda prendre le large, réagit avec le tour le plus rapide et passe Maverick Viñales pour la deuxième position. Mais c’était trop tard. Marc Marquez lui a répondu avec un florilège de „records du tour“ en lui faisant comprendre que cette course était la sienne. 

Photos: MotoGP/AFP/Ducati

Chutes de Fabio Quatararo et d’Alex Rins

Derrière, le français Fabio Quartararo chute violemment (sa première de la saison) et laisse un groupe de poursuivants composé de Jack Miller (Ducati Pramac), Franco Morbidelli (Yamaha Petronas), des deux Ducati officielles de Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow (Honda LCR)Joan Mir (Suzuki) et Valentino Rossi (Yamaha). Un groupe dont le britannique Cal Crutchlow s’extrait facilement pour aller ensuite passer l’australien Jack Miller et rejoindre le duo Alex Rins/Maverick Viñales Devant le cavalier seul du champion du monde continue et la belle prestation d’Alex Rins se termine dans les graviers avec une grosse chute. Maverick Viñales reprend du coup la deuxième position avec dans son sillage un Cal Crutchlow assez facile. Les Ducati d’usine se bagarrent entre elles avec un bon Joan Mir en arbitre. Franco Morbidelli, Jack Miller et Valentino Rossi suivent quand même, mais un ton en dessous. La fin de course est une formalité pour le champion sortant qui assure sa dixième victoire ici au Sachsenring en solitaire. Les places sur le podium ont donné une belle passe d’armes entre Maverick Viñales (Yamaha) et Cal Crutchlow (Honda LCR), qui tourne à la faveur de l’espagnol de Yamaha qui profite d’un freinage optimiste du britannique pour prendre la deuxième place. Au pied du podium, les deux pilotes italiens de Ducati Danilo Petrucci et Andrea Dovizisio terminent respectivement 4e et 5e dans cette ordre devant Jack Miller (Ducati Pramac),  Joan Mir (Suzuki) et Valentino Rossi (Yamaha)

Photos: MotoGP/AFP/Ducati

Avec cette cinquième victoire de la saison (la 49e en MotoGP) , le quintuple champion du monde espagnol prend ainsi une sérieuse option sur un sixième titre mondial. Il dispose désormais de 58 points d’avance sur son rival italien Andrea Dovizioso (Ducati).

„Notre stratégie était parfaite même si mon départ n’était pas fantastique, j’ai essayé ensuite de préserver son pneu arrière après avoir pris la tête de la course“ déclare le vainqueur du jour.

Photos: MotoGP/AFP/Ducati

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*