MOTOGP 2021 PRÉSENTATION DU TEAM SUZUKI ECSTAR : Bis repetita ??

12e et dernier team à présenter son équipage et ses machines, Suzuki dévoile enfin les nouvelles GSX-RR que piloteront le champion du monde Joan Mir et son compatriote Alex Rins. Une moto avec laquelle l’équipe veut s’attaquer à la mission de défendre leur titre voire plus. 

Photos: Suzuki/MotoGP

En marge des essais hivernaux MotoGP au Qatar, la machine officielle apparaît sous sa nouvelle robe. Pas de grosse révolution, elle reste toujours fidèle avec sa couleur dominante bleu-argent, elle reçoit en plus l’ajout de son nouveau partenaire principal Monster Energy. Le fabricant de boissons énergisantes a signé un accord de coopération pluriannuel avec la firme d’ Hamamatsu. „Nous sommes très heureux d’avoir Monster Energy comme partenaire à nos côtés, nous espérons que notre présence sur la scène mondiale continuera de croître. Et le plus important est que cela donne à notre moto une apparence encore plus forte et plus fraîche.“ déclare Shinichi Sahara, chef de projet Suzuki MotoGP
Pour le binôme de pilotes, Suzuki s’appuiera sur l’équipe des 2 années précédentes. Un duo gagnant qui a assuré le plus grand succès de l’équipe ancestrale depuis son retour dans la catégorie reine en 2015. Outre Sylvain Guintoli, Suzuki continuera de s’appuyer aussi sur le japonais Takuya Tsuda en tant que pilote d’essai. 

Photos: Suzuki/MotoGP

Malgré ce jumelage constant de pilotes pour 2021, Suzuki a dû accepter une réduction de personnel en début d’année : le manager emblématique de l’équipe, l’italien Davide Brivio parti vers la Formule 1, où il prendra la direction de l’équipe Alpine. Certaines tâches seront redistribuées en interne à l’avenir.
En 2020, le titre constructeur, et donc la triple couronne lui a échoué de justesse en l’absence d’une équipe satellite propre. Pour cette saison MotoGP 2021, Suzuki et ses pilotes feront toujours partie des favoris. Suzuki est représentée en tant qu’équipe d’usine dans la catégorie reine depuis 1974, mais avec plusieurs interruptions. Les pilotes Suzuki ont remporté le titre à 7 reprises : le britannique Barry Sheene (1976, 1977), les italiens Marco Lucchinelli (1981) et Franco Uncini (1982), les américains Kevin Schwantz (1993) et Kenny Roberts Jr. (2000), et l’espagnol Joan Mir (2020).

Un titre à défendre

Le GSX-RR est déjà une moto globalement fiable qui était compétitive sur presque toutes les pistes l’an passé. 

Photos: Suzuki/MotoGP

Cela ne changera pas fondamentalement en raison d’un arrêt majeur du développement en MotoGP, mais l’équipe technique a énormément travaillé sur le châssis, l’amortissement ainsi que l’électronique.
„En raison de la réglementation, nous ne pouvons pas changer grand-chose sur la moto, mais nos ingénieurs au Japon essaient toujours de développer la moto étape par étape. Avec l’aide de l’équipe et les performances des pilotes, nous continuerons à nous améliorer par rapport à l’année dernière.“, annonce Ken Kawauchi, directeur technique. Seul team MotoGP à avoir gardé ses deux pilotes, Suzuki compte bien rééditer ses exploits et partir en quête de nouveaux titres cette saison.
Champion du monde en titre, Joan Mir a décidé de garder son numéro fétiche 36 en lieu et place du numéro 1 de champion du monde, cependant quelques apports discrets seront placés çà et là sur la moto.
„J’aime beaucoup le design. C’est un peu plus agressif que l’an dernier avec le logo Monster“, je n’ai été promu en MotoGP qu’en 2019 et j’étais déjà Champion du Monde lors de ma deuxième année. Cette nouvelle saison sera un beau challenge, celui de défendre le titre et j’ai déjà hâte d’y être. La moto est belle, l’équipe est là et j’ai aussi un super coéquipier. „, commente Joan Mir
Alex Rins espère débuter cette saison dans une meilleure forme que celle de l’an passé, où une vilaine blessure à l’épaule l’a pénalisé pendant une longue période. Il a toutefois clôturé la saison 2020 avec une victoire et 4 podiums. Il reste plus que jamais un prétendant au titre suprême.
„La saison dernière a été un tour de montagnes russes pour moi avec la blessure précoce, en fin de compte, cependant, j’ai pu terminer l’année avec une bonne performance et j’essaierai de bâtir dessus. J’ai vraiment hâte de recommencer avec ces couleurs et les nouveaux sponsors.“


 

 

 



Photos: Suzuki/MotoGP

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*