Moto GP Grand Prix Des Ameriques : Marc Marquez Texas Ranger

Au Grand Prix Des Ameriques, tout le monde sait que le patron se nomme Marc Marquez. Lors des essais, le pilote catalan ne sait pas fait prier et malgré une chute, il signa le meilleur temps avec sa seconde moto en un étonnant chrono (2’03″658). 

Marquez et sa Honda aurait donc dû s’élancer en pôle position dimanche devant Maverick Viñales, mais en ralentissant juste devant ce dernier, il l’a visiblement gêné lors de son tour rapide. Déjà dans le collimateur des commissaires depuis ses frasques argentines, la direction de course n’hésita pas après enquête de le pénaliser de quatre places sur la grille. La pôle position fut donc récupéré par son compatriote espagnol Viñales, et sa Yamaha officielle. Le champion de monde a du partir la cinquième place.

Austin, c’est un peu la maison pour Marc Marquez, tel un ranger, il n’a laissé personne lui contester cette victoire sur ses „terres“. Hormis une attaque peu fructueuse de la Suzuki du pilote italien Andrea Iannone, le pilote catalan fut impérial semant ses adversaires à coup de record du tour. Le champion du monde en titre a retrouvé le sourire sur son terrain de jeu favori avec un sixième sacre au terme d’une course menée de main de maître. « Ma stratégie était simple: attaquer et attaquer, j’ai vite réussi à lâcher mes poursuivants, c’était une bonne course aujourd’hui», a-t-il déclaré.

Ducati limite les dégâts avec Dovisiozo

En guise de dauphin, son compatriote Maverick Viñales parti pourtant de la pôle position s’est contenté d’assurer cette deuxième place non sans avoir bataillé avec la Suzuki de Ianonne, mais loin derrière Marc Marquez. Derrière les deux espagnols; deux italiens Andreas Iannone et sa Suzuki qui a su résister à la Yamaha de Valentino Rossi toujours placé. En suite de ce quatuor, Andrea Dovisiozo et sa Ducati ont pu doubler en fin de course le vaillant français Johan Zarco et sa Yamaha pour terminer à la cinquième place et surtout reprendre la tête du championnat pour un point devant Marquez. Leader sortant, Cal Crutchlow fut victime de sa fougue en chutant à mi-course…

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*