MOTO CHAMPIONNAT DU MONDE SUPERBIKE 2019 : „Vert“un cinquième sacre…

10e victoire de la saison de Jonathan Rea (Kawasaki) et sa septième en huit courses. Performant sur le circuit d’Algarve, le britannique remporte sa 8e course consécutive ici en devançant largement son compatriote Chaz Davies (Ducati) et le néerlandais Michael van der Mark (Yamaha). Son principal rival, Alvaro Bautista (Ducati) , termine au pied du podium après une remontée énorme durant toute l’épreuve.

Petit rappel

Superbike Italie Misano : Le vert est de retour.
Dans l’antre italienne de Misano, le retour tonitruant de Jonathan Rea met fin à l’hégémonie d’Alvaro Bautista . Dans une course très compliquée sur le mouillé, avec un arrêt dû à une inondation après seulement trois tours et un redémarrage ultérieur, Jonathan Rea (Kawasaki) a repris neuf points au leader mondial Alvaro Bautista (Ducati) lequel sauve les meubles avec une 3e place chanceuse dans la première course. Bien remonté, le pilote Ducati s’offre une 14e victoire en Mondial Superbike dans la course sprint du lendemain et sur sa lancée tente de reproduire un autre succès dans la deuxième course de l’après-midi en vain car il chute dès le début et laisse la porte grande ouverte à son rival anglais qui s’impose de nouveau.

Superbike Grande-Bretagne Donington Park : Hat trick de Jonathan Rea
Jonathan Rea (Kawasaki) a régalé son public sur le circuit de Donington Park en trustant toutes les victoires du week-end. La manche britannique a permis au champion du monde de signer son premier triplé cette saison et ce à domicile. Coup double pour le pilote Kawasaki qui prend les commandes du championnat devant son rival Alavaro Bautista (Ducati) qui après un début de saison sensationnel accuse le coup même s’il limite la casse ici.

Superbike USA Laguna Seca : tous les feux sont verts
Après ses déconvenues à Misano et Donington Park , Álvaro Bautista (Ducati) voulait s’offrir le rêve américain, mais cette épreuve californienne fut un véritable calvaire pour le petit espagnol. Triple zéro ici, il perd de grandes chances pour le titre en repartant bredouille et blessé. Tandis que son rival Jonathan Rea (Kawasaki)engrange encore avec deux victoires supplémentaires.

Photos: WorldSBK/Ducati/Kawasaki/AFP

Course 1 : Circuit fétiche

Après la longue pause estivale, les enjeux étaient clairs pour les deux protagonistes pour le titre suprême. Mais au vu des essais, la main mise du pilote Kawasaki se faisait d’emblée sentir au grand dam de son concurrent direct. En effet pour cette première course, parti de la pole position Jonathan Rea (Kawasaki) réalise l’envol parfait devant Tom Sykes (BMW) et son coéquipier Leon Haslam (Kawasaki). Les Ducati officielles se montrent également virulentes surtout le gallois Chaz Davies qui se retrouve de suite à la 4e place. Cependant, dans la cohue du départ, il pousse son coéquipier Alvaro Bautista hors de la piste. Les Yamaha sont en verve ici avec Michael van der Mark qui occupe une belle 5e place après des essais laborieux devant Sandro Cortese (Yamaha) et son homologue Alex Lowes. Derrière les places se disputent entre Toprak Razgatlioglu (Kawasaki), Michael Ruben Rinaldi (Ducati) , Marco Melandri (Yamaha) et Loris Baz (Yamaha) . Le leader Jonathan Rea (Kawasaki) s’empare du meilleur tour de la course et accentue son avance sur son ancien coequipeir Tom Sykes (BMW). Chaz Davies (Ducati) parvient à passer son compatriote suivi de Michael Van der Mark (Yamaha) et Leon Haslam (Kawasaki).

Le pilote BMW perd encore du terrain et laisse filer Toprak Razgatlioglu et Alex Lowes (Yamaha) avant de chuter. Devant, le champion sortant caracole en tête, suivi de Chaz Davies et Michael Van der Mark absorbés par un beau mano à mano. Plus loin, sans paniquer outre mesure, Alvaro Bautista (Ducati) effectue une remontée spectaculaire. En une dizaine de tours, il se retrouve 7e à moins de 8 secondes du leader. Les derniers tours furent une aubaine pour le petit espagnol qui avec des attaques précises prend le meilleur coup sur coup sur Alex Lowes, Tropack Razgatlioglu et Leon Haslam. Pour le reste, ce fut un peu juste, mais une belle 4e place au final. Jonathan Rea (Kawasaki) décroche un énième succès sur cette piste portugaise devant Chaz Davies (Ducati) et Michael Van der Mark (Yamaha).

Course sprint : Bis répétita malgré la remontada d’Alvaro Bautista

Au vu des positions sur la grille de départ, cette course fut une formalité pour Jonathan Rea (Kawasaki). Après son bel envol devant Tom Sykes (BMW) et Leon Haslam (Kawasaki). Le leader du championnat vire en tête au premier virage et s’enfuit. Alex Lowes (Yamaha) en meilleure forme que la veille gagne deux places en disposant de ses deux compatriotes devant lui et part en chasse sur le leader. Sandro Cortese (Yamaha) tire profit également de sa 3e place sur la grille pour compléter le top 5 devant Toprak Razgatlioglu (Kawasaki) et… Álvaro Bautista (Ducati), parti prudemment. La passe d’armes pour la 5e position entre Toprak Razgatlioglu et Sandro Cortese (Yamaha) profite au petit espagnol Alvaro Bautista, lequel est parvenu à faire la jonction à l’entame du troisième tour. Rapidement défait de son rival turc, le pilote Ducati s’offre l’allemand dans la foulée et laq suite fut un véritable festival de l’espagnol qui passe tous les pilotes un par un en moins de 5 tours pour recoller à Alex Lowes en fin de course. En un demi-tour, il fond littéralement sur l’anglais qui résiste en vain. Jonathan Rea gagne une 9e victoire ici devant le survolté Alvaro Bautista et Alex Lowes. Le jeune espoir turc Toprak Razgatlioglu (Kawasaki) fini au pied du podium devant Leon Haslam (Kawasaki) et Michael van der Mark (Yamaha).

Photos: WorldSBK/Ducati/Kawasaki/AFP

Course 2 : Alvaro Bautista au-dessus des autres

Avec enfin une grille de départ nettement plus favorable à Alvaro Bautista, la course promettait d’être passionnante sur cette piste bosselée et exigeante. Au départ, les deux Kawasaki de Jonathan Rea et de Toprak Razgatlioglu sont les plus prompts devant Alex Lowes (Yamaha), Alvaro Bautista (Ducati), Leon Haslam (Kawasaki), et Tom Sykes (BMW). Les espoirs du petit espagnol de Ducati pour la vixtoire furent réduit presque qu’à néant en ce début de course en se faisant passer par Leon Haslam (Kawasaki) et Michael van der Mark (Yamaha). Mais l’espagnol sans doute vexé répliqua aussitôt en repassant le rapide néerlandais. Devant les trois Kawasaki se tiennent très proches poursuivies par la Yamaha d’Alex Lowes. Ces quatre pilotes se font remonter par Alvaro Bautista qui cravache. Ce dernier passe le pilote Yamaha pour se retrouver collé aux machines vertes. Le turc réussi à passer le champion du monde pour prendre la tête de la course, mais avec un rythme bien plus élevé, Alvaro Bautista double tout ce beau monde sans discussion. Jonathan Rea réagit et reprend la 2e place en passant son Topack Razgatlioglu, mais ne peut cette fois rien faire pour rattraper son principal rival au championnat qui accentue son avance. Dans les derniers tours, Leon Haslam, Alex Lowes, Michael Van der Mark et Loris Baz étaient dans un mouchoir de poche, mais avantage à Alex Lowes devant Leon Haslam et Loris Baz vainqueur autoritaire du jeune néérlandais dans le dernier tour. Alvaro Bautista remporte enfin une course devant son rival direct et Topack Razgatlioglu. Une délivrance pour le pilote Ducati encore blessé à l’épaule, ex-leader du championnat qui exulte après tous les déboires de ces derniers mois.

Photos: WorldSBK/Ducati/Kawasaki/AFP

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*