MOTO CHAMPIONNAT DU MONDE SUPERBIKE 2019 : Jonathan Rea met les Ducati au vert

C’est dans le jardin de Ducati en Italie près de l’usine de Borgo Panigale que le quadruple champion du Monde a enfin mis un terme à la longue série de victoire d’Álvaro Bautista au terme d’une première course dominatrice. Le circuit d’Imola en Italie a toujours été la cantine de Jonathan Rea, après onze défaites consécutives, le champion du monde est enfin parvenu a dominer le phénomène espagnol Alvaro Bautista.

Course 1 : Jonathan Rea au-dessus

Parti de la deuxième place de la grille de départ, Jonathan Rea (Kawasaki) démarre bien et reste dans le sillage de la Ducati de Chaz Davies plus prompt dans l’envol. Alvaro Bautista (Ducati) les suit de près avant que Jonathan Rea prenne le meilleur sur son compatriote qui juste après est malheureusement victime d’un problème mécanique sur sa Ducati Panigale V4 R, le contraignant à laisser tous les pilotes le passer pour finalement abandonner. Le vainqueur sortant force sa Kawasaki à coup de records du tour et prend une avance substantielle sur son rival espagnol qui ne parvient pas à combler un écart en hausse. Tom Sykes (BMW) est bien parti pour une belle course, mais lui aussi est victime d’ennuis mécaniques et le groupe en bagarre pour la quatrième place mené par les Yamaha officielles d’Alex Lowes et Michael van der Mark et les Kawasaki de Leon Haslam et de Toprak Razgatlioglu n’en fait qu’une bouchée. Le néerlandais Michael Van der Mark est en lice pour le podium, cependant c’était sans compter sur la ténacité du pilote indépendant turc, qui réussit à le passer sans discussion. Un peu plus loin, Leon Haslam (Kawasaki)  qui a fait la jonction avec les deux pilotes Yamaha, à pris l’avantage sur Alex Lowes, mais  il bute sur Michael Van der Mark pour la 5e place. Devant Jonathan Rea augmente son avance et largue le petit espagnol qui ne peut suivre le rythme. La victoire est quasi acquise pour le pilote vedette de Kawasaki qui savoure sous son casque son 72e succès en championnat du monde superbike. L’italien Marco Melandri (Yamaha) remonté de loin a quand même pu passer Alex Lowes (Yamaha)  pour une 6e place juste avant le drapeau à damiers. Joli podium avec un Jonathan Rea (Kawasaki) euphorique qui tient enfin sa revanche devant Alvaro Bautista (Ducati) et l’étonnant pilote indépendant turc Toprak Razgatlioglu (Kawasaki)

Photos: Worldsbk/Ducati/Kaxasaki/AFP

Course sprint: Du vert et du rouge

La course sprint du dimanche matin a eu lieu sous une météo menaçante. Le départ dans l’ordre de la superpole a vu l’envol magnifique du gallois Chaz Davies (Ducati) auteur de la pôle position suivi comme son ombre par le champion du monde Jonathan Rea (Kawasaki) avant que celui-ci ne commette un petit écart de trajectoire qui permet à Alvaro Bautista (Ducati) de recoller. Derrière ce trio, c’est le britannique Leon Haslam (Kawasaki) qui emmene un groupe composé des Yamaha’s boys Alex Lowes et Michael Van der Mark et du rapide turc Toprak Razgatlioglu (Kawasaki). À quelques encablures, les allemands Sandro Cortese (Yamaha) et Markus Reiterberger (BMW) pointent leur nez devant l’espagnol Jordi Torres (Kawasaki).En tête, Chaz Davies commet une faute de précipitation ouvrant la porte aux deux pilotes Jonathan Rea et Alvaro Bautista. Comme lors de la première course du samedi, le quadruple champion du monde hausse le rythme et prend ses distances sur son rival espagnol qui roule un ton en dessous.

Photos: Worldsbk/Ducati/Kaxasaki/AFP

Son coéquipier gallois qui après avoir digéré son erreur fait une remontée impressionnante à coup de chrono pour coller à la roue de l’ex-pilote de MotoGp. La lutte pour la quatrième place est à la fois intense et indécise entre Michael van der Mark, Leon Haslam, Toprak Razgatlioglu et Alex Lowes. Parti de la pit-lane suite à un problème mécanique, le britannique Tom Sykes (BMW) est parvenu à se hisser en 11e position au 3/4 de la course. Les derniers tours furent sans surprise devant, avec un Jonathan Rea impérial qui est resté concentré pour contenir le bouillant Chaz Davies auteur de tours plus rapides qui n’a fait qu’une bouchée de son leader espagnol Alvaro Bautista, lancé à sa poursuite. C’est la première fois que le prodige espagnol Alvaro Bautista (Ducati) termine au-delà des deux premières places. Dans la foulée de ce podium, le néerlandais Michael van der Mark (Yamaha) prend ses distances, laissant son coéquipier anglais en bagarre avec les pilotes Kawasaki Toprak Razgatlioglu et Leon Haslam pour la cinquième place. Une belle confrontation dont Alex Lowes (Yamaha) en sort gagnant devant son compatriote Leon Haslam (Kawasaki) et Toprak Razgatlioglu.(Kawasaki) Quant au valeureux Tom Sykes (BMW), il termine finit à une honorable 8e place devant Jordi Torres (Kawasaki) et son coéquipier Markus Reiterberger.

 

Photos: Worldsbk/Ducati/Kaxasaki/AFP

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*