MOTO CHAMPIONNAT DU MONDE SUPERBIKE 2019 : Bautista en rouge et noir

Cette saison de Mondial Superbike, le duo Alvaro Bautista/Ducati respire la rigueur et la performance, mais le pilote reste avant tout maître de la situation qui est la sienne garder son calme et sa concentration malgré la tournure hyper favorable des événements. En course moto, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver, donc il faut tirer profit de la situation et ne pas se laisser submerger. L’épreuve précédente à Imola en Italie a démontré que le binôme était tout de même prenable à la régulière. Ici, en Espagne, la nette domination du pilote local sur la piste andalouse de Jerez ne laissait aucun doute sur les résultats finaux. Après deux courses gagnées, le petit jockey espagnol pourtant prophète en son pays est parti la faute dans la course du dimanche pour la première fois de la saison. Un revers dans son parcours qu’il assume sans complexe tout en sachant qu’il a perdu un joker. Le néerlandais Michael Van der Mark (Yamaha) très en verve ici en a profité et offre à Yamaha une victoire pleine d’espoir, à suivre….

COURSE 1:

Au départ de la première course, Jonathan Rea (Kawasaki) parti de la pôle position est le plus prompt, mais ne peut contenir Álvaro Bautista (Ducati) qui le passe après seulement quelques virages. Derrière le duo, Alex Lowes (Yamaha) suit sans complexe avec son coéquipier revenu sur ses talons après avoir dépasser Marco Melandri (Yamaha). Toprak Razgatlioglu (Kawasaki) et Tom Sykes (BMW) suivent tant bien que mal tandis que Chaz Davies (Ducati) végète aux alentours de la 11e position en suivant Jordi Torres (Kawasaki) et Michael Ruben Rinaldi (Ducati). Devant Alvaro Bautista prend la poudre d’escampette, le quadruple champion du monde ne peut plus suivre alors que les deux coéquipiers du team Yamaha se bagarrent dans ses rétroviseurs pour une place sur le podium. La lutte pour la 5e place est aussi intense avec un Marco Melandri retrouvé face à Toprack Razgatlioglu.
Profitant d’une erreur de son coéquipier anglais, Michael Van der Mark (Yamaha) prend la 3e position avant de s’attaquer au champion du Monde, qui au forceps défend sa position en fermant les portes à chaque virage. Toutefois, le pilote batave trouve la faille qui lui permet de prendre la seconde place, laissant le pilote Kawasaki aux prises avec son coéquipier Alex Lowes (Yamaha), les deux compatriotes jouent au „un coup pour toi, un coup pour moi“ à plusieurs reprises, mais termine à l’avantage de Jonathan Rea (Kawasaki). Alvaro Bautista gagne facilement cette course avec une belle avance sur Michael Van der Mark. Pour le podium, le coude-à-coude entre les deux anglais était à l’avantage d’Alex Lowes, mais dans l’ultime virage, Jonathan Rea tente un intérieur osé dans un trou de souris qui malheureusement poussera son rival à la chute. Jonathan Rea reprend tout de même la troisième position devant Marco Melandri (Yamaha)qui conserve sa position devant Tropack Razgatlioglu (Kawasaki), suivi de Tom Sykes (BMW) et Chaz Davies(Ducati) et Sandro Cortese (Yamaha). Leon Haslam assez décevant termine 9e alors que Michael Ruben Rinaldi clôture le Top 10.

Photos: Worldsbk/AFP/Yamaha/Kawasaki/Honda

COURSE SPRINT:

Dès le départ, la position de départ du poleman est désormais en fond de grille du fait de sa pénalité suite à son incident avec Alex Lowes (Yamaha) en fin de première course. Álvaro Bautista (Ducati) part bien et file en tête devant Marco Melandri (Yamaha) et Leon Haslam (Kawasaki). Alex Lowes (Yamaha) parvient à se positionner 4e devant son compatriote, le virulent Tom Sykes (BMW) et Jordi Torres (Kawasaki). Quant à Jonathan Rea (Kawasaki) , il réussit un bel envol pour se hisser d’emblée au 10e rang derrière Toprak Razgatlioglu (Kawasaki) et Chaz Davies (Ducati). Le leader espagnol rejoue sa partie en haussant le rythme pour se mettre définitivement à l’abri, avec le record de la piste en sus. Marco Melandri (Yamaha) impuissant essaye tant bien que mal se retenir les furieux à ses basques, tandis qu’à quelques encablures la bataille des pilotes officiels du team Yamaha fait rage et c’est Michael van der Mark (Yamaha) qui en sort gagnant poussant son coéquipier à la faute. Un peu plus loin, la remontada du champion du Monde lui permet de s’emparer du 6e rang. Devant le néerlandais est déchaîné et vole littéralement sur ses adversaires et gagne la lutte contre Leon Haslam (Kawasaki) pour aller chercher l’italien Marco Melandri avec succès pour la 2e place. Jonathan Rea aussi excité passe son coéquipier et part à la conquête du podium en aller chercher Marco Melandri déjà dans son viseur. Tom Sykes (BMW) se faufile derrière en 5e place après avoir passé Leon Haslam (Kawasaki). Alvaro Bautista (Ducati) remporte cette petite course haut la main avec près de trois secondes d’avance sur Michael van der Mark. Après avoir résisté au champion du Monde, le pilote italien Marco Melandri (Yamaha) complète le podium devant Jonathan Rea (Kawasaki) et Tom Sykes (BMW).

Photos: Worldsbk/AFP/Yamaha/Kawasaki/Honda

COURSE 2:

Partant pourtant de la pôle position, Álvaro Bautista (Ducati) n’a pu réalisé le holeshot, les deux représentants Yamaha, Marco Melandri et Michael van der Mark ont été les plus rapides au départ. Exit Alex Lowes (Yamaha), le britannique rate le premier virage et chute, ensuite, les leaders du classement reprennent leur rang et s’imposent en tête de la course devant Michael van der Mark (Yamaha) et Marco Melandri (Yamaha). Le turc Toprak Razgatlioglu (Kawasaki) prend une belle 5e place devant le duo britannique Tom Sykes (BMW) et Leon Haslam (Kawasaki). Contre toute attente, Alvaro Bautista chute à l’entame du 2e tour, laissant Jonathan Rea (Kawasaki) prendre les devants suivi des deux pilotes Yamaha Michael van der Mark et Marco Melandri. Un deuxième groupe remonte vers le haut du classement avec le gallois Chaz Davies (Ducati) à sa tête devant Sandro Cortese (Yamaha) et Jordi Torres (Kawasak). Michael Ruben Rinaldi (Ducati) ferme ce groupe devant l’allemand Markus Reiterberger (BMW) et le français Loris Baz (Yamaha). Devant la lutte entre Jonathan Rea et Michael van der Mark fait rage et c’est le néerlandais qui gagne cette bataille pour partir vers la victoire. Chaz Davies revient derrière Marco Melandri pour l’attaquer et dans la bagarre, les deux finissent dans les graviers laissant le champ libre à Tropack Razgatlioglu pour le podium. Un incident qui fait aussi les affaires des anglais, Tom Sykes (BMW) et Leon Haslam (Kawasaki) lesquels = prennent respectivement les 4e et 5e places. Michael van der Mark remporte la course devant les pilotes Kawasaki Jonathan Rea et Tropack Razgatlioglu. Une première victoire cette année pour le pilote Yamaha qui confirme ses bonnes prestations du week-end sur le circuit andalou. Michael Ruben Rinaldi (Ducati) décroche une belle 4e place devant Leon Haslam (Kawasaki) et Sandro Cortese (Yamaha).

Photos: Worldsbk/AFP/Yamaha/Kawasaki/Honda

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*