FORMULE 1 : Lewis Hamilton casse le black-out de la F1.

Selon Lewis Hamilton, le fait de gagner le championnat du monde de Formule 1 cette saison serait pour lui une vraie victoire dans son engagement personnel dans le mouvement Black Lives Matter contre les discriminations liées à la couleur de peau.
S’exprimant à l’aube de la première course de la saison en Autriche, le sextuple champion a insisté sur le fait que l’égalité qu’il encourage si activement ne se fera pas aussi facilement. 

Lewis Hamilton, seul pilote noir en Formule 1, a exprimé sa condamnation du racisme et ses appels aux instances de la F1 pour enfin remédier au manque de diversité dans le sport. „Gagner le titre signifierait pour moi une vraie victoire sur cette année plombée par la pandémie du coronavirus toujours active, et à un niveau plus personnel, dans la lutte pour l’injustice et l’égalité „, a déclaré le champion britannique. En ajoutant : „Même si cela ne changera rien à notre époque, à notre génération, mais ce sera un grand pas pour nos enfants, c’est un moment si important pour nous, alors gagner le titre mondial pendant cette période serait encore plus important.“  Lewis Hamilton est bien conscient des progrès accomplis par la F1 en reconnaissant toutefois son manque de diversité jusqu’à présent, mais en tant que personne ayant une expérience directe du racisme depuis son enfance, a mis en garde contre toute complaisance. „C’est un point de départ, mais je n’arrêterai pas de pousser jusqu’à ce que nous voyions vraiment le changement. Voir une personne de couleur ajoutée au paddock n’est pas de la diversité.

Photos: AFP/Sky/IPTC/Reddit/Mecedes/Getty Images/DR

De l’argent au noir

Le champion du monde a assisté le mois, dernier Hamilton a la marche du mouvement Black Lives Matter à Londres et a créé une commission en partenariat avec la Royal Academy of Engineering pour impliquer les jeunes noirs dans les sujets de haute technologie « STEM » et les encourager ensuite à entrer dans la course automobile et l’ingénierie associée. Cette année, le team Mercedes, arborera des couleurs toutes noires sur leurs voitures, portant un message contre le racisme plutôt que la livrée argentée traditionnelle au constructeur allemand. En outre, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas disposeront également d’une combinaison noire.
Mercedes a également lancé un programme sur la diversité, après avoir révélé que sur 1 000 personnes, seulement 3 % appartiennent à des groupes ethniques minoritaires et 12 % seulement sont des femmes. La F1 a réagi à son tour en créant l’initiative We Race As One, qui comprend un groupe de travail pour encourager un plus grand nombre de minorités ethniques à participer au sport.
En défendant cette cause, Lewis Hamilton a averti que ces efforts ne devraient représenter que le début d’un véritable changement en F1. Il espère pérenniser son combat et unir toute l’industrie afin d’avoir un maximum de voies concordantes et puissantes permettant d’avoir un vrai impact dans la discipline. 
„Nos voix sont puissantes, nous pouvons avoir un impact énorme.“

 

Bien avant le mouvement Black Lives Matter, Lewis Hamilton avait déjà alerté maintes fois que son sport n’aide pas à la diversité. Remis sur le devant de la scène suite aux violences aux Etats-Unis, il a été enfin conforté sur cette carence si bien que la F1 va bientôt mettre en place des mesures permettant d’aider à l’inclusion. Lors d’une récente conférence de la FIA, le directeur opérationnel de la discipline Yath Gangakumaran a déclaré : „Dans quelques semaines, vous pourrez voir de grandes annonces de notre part sur la diversité et l’inclusion, qui pousseront à se demander quels peuvent être les objectifs de la F1 outre le divertissement“. Avant de renchérir : „Toute organisation ou personne qui est suivie par des millions de personnes, et nous avons 500 millions de fans dans le monde, a le devoir de souligner de plusieurs manières toutes les imperfections qui sont présentes dans leur domaine. 

L’engagement véhément de la star champion du monde Lewis Hamilton a sans doute bousculé les instances de la Formule, lesquelles ont pris cette considération au sérieux et lancé pour accélérer les changements demandés. Plusieurs pilotes et écuries, ainsi que la Fédération internationale de l’automobile (FIA), se sont d’ores et déjà positionnés contre le racisme suite à la mort de George Floyd aux mains de policiers aux États-Unis fin mai. 

Photos: AFP/Sky/IPTC/Reddit/Mecedes/Getty Images/DR

Dimanche, avant le départ du premier Grand-Prix de la saison, une grande partie des pilotes en t-shirt noir Black Lives Matter, ont mis genou à terre en signe de soutien à la lutte contre le racisme. D’autres étaient revêtus de t-shirts frappés des mots « End racism ». Les pilotes ont pu exprimer à leur manière leur engagement à cette cause. Certains sont restés debout, en insistant sur le fait que les comportements quotidiens contre la discrimination et contre le racisme sont plus importants que la simplicité des gestes formels souvent controversés. 

 

Photos: AFP/Sky/IPTC/Reddit/Mecedes/Getty Images/DR

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*