FASHIONWEEK HAUTE COUTURE DE PARIS DÉFILÉ DIOR : Quel cirque !!

 

Le cirque toujours fidèle à la maison Dior était le thème de son défilé en ouverture de la fashionweek haute couture de Paris. Lieu privilégié de la marque, le musée Rodin dont le jardin  fut transformé pour la cause en gigantesque chapiteau de cirque ou une jolie représentation de la compagnie de cirque féminine Mimbre assurait le show tambour battant, enchaînant les performances spectaculaires avec des portés tout en force. Les top-models à la fois conquis et acteurs, ont assuré également le spectacle en mettant en valeur la belle féminité de la collection.

Inattendu tout en rythme, cadencé par les acrobates de toutes les morphologies, le défilé est à la fois étonnant et poétique mêlant romantisme et musculature. L’effet androgyne des mannequins grimés en clown est du plus bel effet, tout en glissant un message subliminal… La représentation artistique est un mix parfait entre la danse et le langage de la gestuelle. Tout au long du show, la féminité est portée par ces artistes exprimant la liberté. Incontournable du spectacle victorien, tous les costumes liés au monde du cirque de cette époque ont été mis aux tendances actuelles avec tout le savoir faire incroyable de Christian Dior. Bottines des sixties pourvues de sequins, tutus d’écuyères ou bas à strass, certains habits de scène repris à la mode noir ou blanc tout en jeux de transparence.

Photos: Imaxtree/Dominique Charriau/David Fisher/REX/SIPA/Shutterstock/Reuters/François Mori/AP

Les mannequins déambulaient sur un catwalk graphique et coloré style arlequin. Au fil du défilé, les cols Pierrot apparaissent en gros rehaussant un ensemble de tailleurs d’inspiration victorienne sur une chemise immaculée. La violette Dior est omniprésente tout en strass sur les calottes aviateurs scintillantes fixée sous le menton recouvrant le visage des filles, ces dernières transformées en arlequins sont apparues avec des yeux charbonneux à larme noire. Pantalons larges, resserrés aux chevilles, chemises blanches transparentes à collerettes, corsets en cuir, marinières et vestes de dompteurs en cuir sont les ingrédients obligatoires pour l’ambiance sans omettre la tenue des clowns revisitée dans les matières, les broderies et dans les proportions.

Spectacle victorien revisité

Photos: Imaxtree/Dominique Charriau/David Fisher/REX/SIPA/Shutterstock/Reuters/François Mori/AP

Afin de parfaire cette ambiance circus, une belle impression de vintage avec une technique vieillissant les couleurs avec un effet poudre rappelant la poussière qui revêt les habits de scène. Cette belle élégance feutrée des vêtements, évoque une certaine période du début du 20e siècle dont le ballet parade fut mis en scène au cirque. Un spectacle légendaire réunissant les talents des illustres Pablo Picasso (décors), Erik Satie (musique), Jean Cocteau et Serguei Diaghilev et ses ballets russes qui a inspiré la créatrice. En rappel au cirque victorien, la peau tatouée des femmes raconte une histoire portée sous les robes. La dame tatouée a également eu un roulement de tambour en hommage à la première femme tatoueuse connue.

D’autres clins d’œil plus discrets comme certaines imperfections sur les tailleurs ou les jupes lesquelles furent toutes raccourcies pour finir en tutus. La collection est pléthorique tout en jouant avec les codes du cirque par des motifs losange sur jacquard, satin ou organza. Les animaux ne sont pas oubliés, outre les tailleurs tout en style des dompteurs, ils figurent en broderies sur certaines jupes avec un joli retour de flamme sur une robe longue aux marches à volants brodée de paillettes. Comme le cirque autorise toutes les fantaisies Maria Grazia Chuiri a joué les paradoxes avec les jupes à pois et les étonnantes combinaisons de perles afin de répondre aux clowns mélancoliques aux cols black and white lors du spectacle.

Photos: Imaxtree/Dominique Charriau/David Fisher/REX/SIPA/Shutterstock/Reuters/François Mori/AP
Photos: Imaxtree/Dominique Charriau/David Fisher/REX/SIPA/Shutterstock/Reuters/François Mori/AP

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*