FASHIONWEEK DE PARIS DÉFILÉ VALENTINO AUTOMNE/HIVER 2020/2021 : Uniformité assumée selon Valentino

„Les humains sont tous différents, cette affirmation capture une merveilleuse contradiction.“
La bienveillance des individus est bien le fil rouge pour cette collection. Elle préconise et se concentre sur l’humain et ses sentiments quel que soit l’âge, le sexe et l’origine. 

Sans pour autant dénaturer ce qui a fait de la maison italienne une des entreprise phare de la mode mondiale, PierPaolo Piccioli choisit les codes classiques de la Maison pour embrasser l’inclusivité avec des designs audacieux et sexy. PierPaolo Piccioli, est sans aucun doute, le directeur artistique le plus émotionnel de la mode. Pour chacun de ses défilés, il est très attaché aux valeurs à adopter. Adepte de la compromission, il propose pour l’automne une collection unisexe avec une garde-robe fournie pour hommes et femmes.
„Portez ce que vous voulez“ déclare t’il en ajoutant : „C’est une collection vraiment inclusive, je ne me soucie pas des catégories, des sexes, des tailles et des âges, je sens que nous sommes tous des humains.“

 

Cela peut sembler une prescription pour tout ce qui se passe, il est donc surprenant que le chef d’orchestre italien ait commencé cette incursion dans la liberté de s’habiller en étudiant des codes uniformes au sens strict du terme. Tout cela semble profond et grisant, mais la démarche du designer italien de créer cette fois, des vêtements sans frontières est le gage pour lui d’une évolution. Si la collection de l’automne précédent comportait des lignes de poésie et des imprimés d’amoureux géants, celle-ci, loin des métaphores d’unicité, est axée sur des codes de la tenue uniforme, en particulier des tissus et du cuir pour hommes classiques, parfois intégrés à des paillettes de haute intensité et à des fleurs géantes audacieuses tirées de sa collection pour hommes.

Felize Kolibius / SMC Modelmanagement

Photos: Valentino/Imaxtree

Après la grande course étonnante des volumes fabuleux qui ont inspiré les designers du monde entier, dans sa dernière collection couture, PierPaolo Piccioli a clairement changé pour une silhouette plus maigre, plus évidemment sensuelle. Un parti-pris qui a toute sa valeur dans ce défilé ou le mouvement est manifeste. Le show début avec un focus sur des, des looks acerbes très noirs dont les lignes et des combinaisons classiques donnent un ton formel. Tout comme les bottines Chelsea, les amphibiens et les vêtements d’extérieur sur-mesure qui restent dans cette lignée rigoureuse.

La subtilité des volumes

L’uniforme célèbre l’individu et son unicité, mais le génie de PierPaolo Piccoli va au-delà de ce message, ce dernier n’a pas complètement abandonné le volume. On y voit des pantalons pour femmes et hommes merveilleusement amples, portés avec des t-shirts transparents, et dans des vêtements et des robes ingénieusement coupés. Autre exemple, un manteau noir qui avec une ceinture skinny avait l’air mince, mais sans ceinture, les deux longs plis incrustés d’une ouverture en georgette, modifiait la silhouette.

Photos: Valentino/Imaxtree

Idem avec plusieurs robes en soie, le designer les a montrés pliés sur le devant et ceinturés, mais elle peuvent se libérer dans une grande fluidité. Les manteaux étaient impressionnants, des cabans courts et longs à une version pour hommes indulgents recouverte de fleurs en cuir 3D. La corseterie en cuir et une robe bustier sinueuse sur un col roulé à paillettes comme une seconde peau est sublime. Pour les noctambules, après un ballet de jolies robes, le look le plus frais était sportif : un haut en forme de cape en sequins bleus sur un pantalon qui fera le double en tant qu’agrafe de jour. En coordination avec cette collection, Valentino lance les sacs Valentino Garavani Atelier, une gamme exhaustive Tiny cousue à la manière du cachemire contrecollé dans de multiples versions souvent agrémentées de fleurs et d’arcs simples. 

Photos: Valentino/Imaxtree

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*