FASHIONWEEK DE PARIS DÉFILÉ CHANEL AUTOMNE. HIVER 2019/2020 : Flocons de larmes…

 

Ils venaient pour le dernier spectacle de Karl Lagerfeld – son dernier grand acte – en tweeds et perles, camélias et double C diamanté. Ils sont venus avec des baskets Chanel et des chaussons Chanel d’argent de science-fiction, des ceintures Chanel et des sacs Chanel. Des stars, mais aussi Anna Wintour, tous ont répondu présent pour ce défilé hommage. Chanel a toujours attiré plus de clients que n’importe quel autre défilé au cours de la saison de la mode, et ces fidèles et acheteurs dévoués ont toujours glorifié la marque en montrant leurs atours. Mais jamais l’espace sous le dôme de verre lumineux du Grand Palais n’a semblé être un océan de double C.

 

 

Photos: Valerio Mezzanotti/NewYorkTimes/OlivierBorde Bestimage/Getty Images/Reuters/AFP/Imaxtree/Abaca/Chanel/DR

Snow Time

Déambulant sous un sol enneigé sur plus de 120 mètres, la belle Cara pantalon à carreaux noir et blanc et chapeau assorti, sous un immense manteau pied-de-poule ouvre les hostilités. Les mannequins défilent ensuite en manteaux volumineux en tweed doux en noir et blanc et en pantalons à plis taille haute avec de la place pour marcher, les mains dans les poches. D’autres ont préféré la culotte courte legging sous une mini-robe maigre et une veste courte assortie pour une silhouette plus étroite. Les robes-pull tricotées selon des motifs nordiques tridimensionnels avec un clin d’œil au numéro 5. Les vêtements de ski proposent une fermeture à glissière avec des motifs cristallins composés de cristaux réels. Les blousons Puffer apparaissent avec des tons primaires (y compris le pourpre brillant.). De petits sacs banane équipent certains tops ainsi que des bottes de neige „double C“ en peau de mouton. De petits sacs banane équipent certains tops ainsi que des bottes de neige „double C“ en peau de mouton. La continuité avec des robes en mousseline ressemblant à une brume imprimées de minuscules figures de skieurs et des télésièges „Coco Chanel“ et des smokings éclatants en satin duchesse blanche et aussi les robes dites ‚boule de neige“ en marabout et en mousseline de soie avec des corsages brodés de flocons de neige dorés. C’est le mannequin néerlandais Luna Bijl qui a clôturé l’événement, deux looks seulement après Pénélope Cruz, une autre ambassadrice de Chanel, qui  elle était vêtue d’une jupe boule de neige en plumes avec une rose blanche à la main.

 

 

Une ovation en groupe debout pour ce show enneigé à la mémoire du grand artiste. Un défilé avec une collection dans la veine de Karl Lagerfeld et de Chanel, qui devrait se poursuivre par la suite/ L‘ équipe et Virginie Viard sont catégoriques : rien ne change !! Sur chaque chaise, il y avait un paquet avec une sélection de photographies d’apparences de la collection et la reproduction d’un croquis que Karl Lagerfeld avait fait à l’époque, marchant côte à côte avec Coco Chanel. On y voit le Karl en lunettes noires, queue de cheval et col blanc et Coco portant un sac matelassé et coiffée d’un chapeau garni de camélias et au-dessus de leurs têtes se trouvait une lecture griffonnée : „Le rythme continue“

Photos: Valerio Mezzanotti/NewYorkTimes/OlivierBorde Bestimage/Getty Images/Reuters/AFP/Imaxtree/Abaca/Chanel/DR

Photos: Valerio Mezzanotti/NewYorkTimes/OlivierBorde Bestimage/Getty Images/Reuters/AFP/Imaxtree/Abaca/Chanel/DR

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*