FASHI0NWEEK HAUTE-COUTURE PARIS AUTOMNE/HIVER 2018/2019 DÉFILÉ ELIE SAAB : Féminité sous influence.

Dans une saison haute couture où le client est roi, il est difficile de trouver une collection plus pertinente que celle d’Elie Saab, Une collection assez VIP ou les mannequins se donnent en spectacle dans l’enceinte du Musée des Arts Décoratifs de Paris au milieu des chefs d’œuvre démesurés de l’architecte Gaudi .
Le créateur libanais aime ce genre d’espace ou son inspiration se voit récompenser à l’issu de ce show somptueux. Pour Elie Saab, les femmes viennent toujours en premier, au-dessus de tout genre artistique ou d’inévitables courants de mode, qui mettent de coté la beauté et le glamour. Fidèle à ses convictions, cette nouvelle collection automne/hiver revisite la féminité avec la robe fourreau en vedette. Le mélange d’une confection artisanale dotée de matières précieuses est une réussite avec des robes aux coupes ultra-féminines. Quelques pantalons font partie du show mais ces derniers sont pourvus d’une traine qui conforte la féminité du style. Les femmes viennent à lui, dans ses ateliers de Beyrouth, de Londres et de Paris, parce qu’elles apprécient la confiance que procure les broderies exquises, bien placées et bien échelonnées.

Photos Imaxtree/ Getty images

Tons neutres et pierres précieuses…

La palette toujours flatteuse de tons neutres et de pierres précieuses conjuguée avec une maîtrise technique parfaite qui ouvre subtilement les robes avec des fentes très élevées.
L’inspiration à partir des chefs-d’œuvre de Gaudí a ajouté une certaine verticalité chic aux broderies, que ce soit sur une robe de bal en licou ou sur une veste de smoking ornée, en style matador. Un manteau de brocart à col châle, qui ressemble a s’y méprendre à un peignoir de bain, est incrusté de perles d’or et de couleur dans des formations de Gaudí, jumelé avec une mini-gaine assortie. Un ensemble qui pourrait réconcilier le rock’n’roll et la royauté. Par ailleurs, une série de robes de soirée, dans des tons de pierres précieuses (émeraude, améthyste, grenat), mais aussi toujours dans l’ombre de Gaudí, pour laquelle les volants sculpturaux remplacent toute autre forme d’ornementation . Les meilleurs d’entre eux sont en mousseline de soie. La nature est également omniprésente avec des motifs végétaux, minéraux et aquatiques qui se fondent à travers les dentelles brodées, les volants et les appliques en 3D


Photos Imaxtree/ Getty images

Elie Saab Couture Fall 2018

 

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*