DEFILE FEMME LOUIS VUITTON FASHION WEEK DE PARIS 2018

Femmes fatales mais classes !

Le nouveau basculement des cultures vestimentaires devient le fil rouge des créateurs de mode, qui avec beaucoup d’inventivité proposent des collections aussi détonantes qu’imprévisibles.
Les tendances s’accordent désormais plus que jamais à la société actuelle et future. Nicolas Ghesquière, l’a bien compris et l’a déjà anticipé dans ses collections ultérieures. En sa qualité de directeur artistique de la Maison Louis Vuitton, il continue de moderniser les collections en invitant les invités dans un univers de femmes actives, branchées et sûres d’elles.
Descendant l’imposant escalier en fer à cheval de la cour Lefuel pour se retrouver dans un univers de Star Wars, une main dans la poche, l’autre gantée, les mannequins avec ou sans sacs passent allègrement du passé au futur. Plus qu’un changement d’époque, cela ressemble plus à un télescopage qui affirme encore plus la femme du futur.

 

femme néobourgeoise

Excellant dans un univers sans frontières, cette femme à la fois rebelle et BCBG montre son émancipation en matière de style et d’assurance. Élégante avec un mélange de tissus et de matières bien inspirés (fourrure patchwork, denim, cuir patiné, plumes, tweed, dentelle, vestes de smoking bicolores et manteaux en cachemire doublés en shearling ..), elle fait  l’unanimité auprès du public. Chez Louis Vuitton, la femme est fonceuse, libre urbaine, raffinée et sexy.

Un défilé de clôture sublime qui relèvera le niveau de cette fashionweek certes de qualité mais trop terne cette année.

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*