BASKET KOBE BRYANT : Black Mamba au Panthéon

Kobe Bryant est mort. Dimanche après-midi, l’époustouflante nouvelle qui confirmait la mort à 41 ans de la légende de la NBA, ainsi que huit autres personnes dont une de ses filles dans un accident d’hélicoptère à Calabasas, en Californie. 
Kobe Bryant a joué ses 20 saisons NBA avec les Lakers de Los Angeles et a pris sa retraite en 2016 en tant que troisième meilleur marqueur de la NBA et quintuple champion tout en remportant une paire de prix MVP saisons et finales. Légende à l’instar de Michael Jordan en son temps, il était l’un des visages les plus reconnaissables au monde.

Photos: Reuters/Paul Wellman/S.B. Independent/Mike Clark/Usa Today/FIBA/NBA/Nike/AP/Getty Images/DR

Samedi soir, étrange coïncidence quand la nouvelle star des Lakers, LeBron James, a dépassé le maître lors d’un match à Philadelphie, la ville natale de Kobe Bryant. La nouvelle star des Lakers a inscrit désormais 33.655 dans sa carrière, dépassant son illustre prédécesseur (33.655) au classement des meilleurs marqueurs de l’histoire. Outre Lebron James, seuls Kareem Abdul Jabbar (38.387) et Karl Malone (36.928 points) ont fait mieux que Kobe Bryant.
Un drame international qui laisse dans le deuil son épouse, Vanessa et ses trois filles. Il avait voyagé en hélicoptère pendant des années pour se rendre à des jeux et s’entraîner au Staples Center de Los Angeles depuis son domicile pour éviter la circulation. Hier, il accompagnait sa fille Gianna 13 ans et future star du basket à l’entraînement.

Photos: Reuters/Paul Wellman/S.B. Independent/Mike Clark/Usa Today/FIBA/NBA/Nike/AP/Getty Images/DR

Kobe a grandi en Italie suivant le parcours européen de son joueur de père Jellybean Bryant, et même une année en France à Mulhouse. . De ses huit années européennes, Kobe Bryant a appris à maîtriser la langue transalpine ainsi que le football et toutes ses tactiques. Un retour douloureux en 1991 à la maison ou le lycéen se retrouve joueur dans l’équipe du Lower Merion High School de Philadelphie. En grande difficulté à ses débuts, il devient au fil des années, la star incontestée de son lycée. Courtisé à 17 ans par les plus prestigieuses universités des Etats-Unis, il lorgne plutôt vers la NBA et se fait drafté contre toute attente en 1996 à la 13e position par Charlotte. Kobe qui n’a que les Lakers en tête s’est offert les services d’un agent qui a pris un risque en orchestrant un échange avec les Lakers de Los Angeles. Associé au puissant joueur Shaquille O’Neal, le jeune Kobe commence à prendre du galon et à eux deux, le duo pulvérise les stats en dominant la NBA pendant trois saisons consécutives. 

Photos: Reuters/Paul Wellman/S.B. Independent/Mike Clark/Usa Today/FIBA/NBA/Nike/AP/Getty Images/DR

Aérien et bluffeur, Kobe est à l’image de son idole de toujours Michael Jordan. Décortiquant depuis des années les matches et les techniques du maître, Kobe prend tout ce qui est à prendre pour progresser. 

La passion Jordan

Le coach emblématique du n°23 Phil Jackson devenu entraîneur des Lakers parvient à endiguer le feu follet Bryant en le cadrant dans son jeu spectaculaire, mais mal géré. Un tournant pour le joueur vedette qui se plie aux exigences et devient encore plus redoutable. Le hasard n’a pas sa place en NBA, Kobe Bryant fait partie de ces joueurs bourreaux de travail, capable d’enchaîner sans sourciller de longues séances de shoots toute la journée en terminant la nuit par des séances de préparation physique infinies. 

Photos: Reuters/Paul Wellman/S.B. Independent/Mike Clark/Usa Today/FIBA/NBA/Nike/AP/Getty Images/DR

Brouillé avec son acolyte Shaquille O’Neal, ce dernier rejoindra Miami en 2004, après avoir remporté ensemble trois titres consécutifs. Surnommé „Black Mamba“ Kobe Bryant est affublé lors de sa convalescence d’une accusation de viol par une jeune employée d’un hôtel d’Edwards où il séjournait après son opération du genou. Avouant avoir effectivement eu une relation sexuelle avec la jeune femme, mais en parfait consentement. L’affaire fut classée et une action civile a été réglée à l’amiable loin des tribunaux. Toujours en verve, il devient le joueur de basket le plus connu et le mieux payé de la planète, Kobe reprend sa quête de succès avec deux titres NBA supplémentaires et surtout deux sacres olympiques (2008 et 2012) avec la „Dream Team“ sans oublier tous les autres records. Il a été désigné joueur de la décennie 2000 par la NBA. Avec des blessures à répétition, son règne décroît et son équipe peine en championnat régulier. Il sent qu’il sera difficile pour lui de revenir et malgré son énorme palmarès, le champion annonce par le biais d’un poème sa retraite en 2016 avec un dernier match mémorable qu’il quitte en vainqueur en marquant pour ses adieux plus de 60 points.

 

Mature et doté d’une bonne mentalité qui pousse tout le monde comme lui a comprendre que chaque seconde dans la vie est un cadeau et ne doit pas être gaspillée.- „Tout ce qui est négatif – pression, défis – est pour moi une opportunité de m’élever.“ –
24 ans après ses débuts sur les parquets de la NBA, Black Mamba s’est tu a 41 ans par accident. Mais une légende ne meurt jamais et quoi qu’il arrive, le monde du sport lui sera toujours reconnaissant…

Photos: Reuters/Paul Wellman/S.B. Independent/Mike Clark/Usa Today/FIBA/NBA/Nike/AP/Getty Images/DR

HOMMAGE AUX 7 AUTRES PASSAGERS
John Altobelli
Keri Altobelli
Alyssa Altobelli
Sarah Chester
Payton Chester
Ara Zobayan
Christina Mauser  

SES 24 PLUS BELLES DISTINCTIONS : 
Champion NBA: 2000
Champion NBA: 2001
Champion NBA: 2002
Champion NBA: 2009
Champion NBA: 2010
Finale NBA 2004 
Finale NBA 2008 
Champion de la Conférence Ouest: 2000
Champion de la Conférence Ouest: 2001
Champion de la Conférence Ouest: 2002
Champion de la Conférence Ouest: 2004
Champion de la Conférence Ouest: 2008
Champion de la Conférence Ouest: 2009
Champion de la Conférence Ouest: 2010
Dream Team: Médaille d’or Jeux olympiques 2008
Dream Team: Médaille d’or Jeux olympiques 2012
Dream Team: Médaille d’or Championnat des Amériques en 2007
NBA MVP de la saison régulière 2008 
NBA MVP de la finale 2009 
NBA MVP de la finale 2010
NBA MVP All-Star 2002
NBA MVP All-Star 2007
NBA MVP All-Star 2009
NBA MVP All-Star 2011

Photos: Reuters/Paul Wellman/S.B. Independent/Mike Clark/Usa Today/FIBA/NBA/Nike/AP/Getty Images/DR

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*