AUTRICHE Montafon : Sport et détente à la carte

Le soleil d’été rend les paysages et les alpages poudrés de neige en hiver d’un vert aveuglant. Une montagne totalement différente voit le jour et les yeux spectateurs sont émerveillés par la beauté de la nature du Montafon. Région au patrimoine méconnu dont les lacs en cimes, les chapelles baroques en cathédrales de roche ainsi que les traditions en font une destination culturelle et sportive très intéressante.Cernée par de grands massifs prestigieux, la longue vallée du Montafon est vraiment le coté alpin de la région du Vorarlberg. Des sommets étagés entre 2500 et 3000 m avec le Piz Buin (la tête de la vache) comme point le plus point haut (3312 m), cette partie sud de la région est aussi celle qui comporte le plus d’équipements en hydroélectricité dispensant ainsi à cette vallée la majeure partie de ses besoins en énergie.
Plus bas, entre 600 m et 1000 m d’altitude, les villages proposent nombre d’activités annexes allant de longues randonnées à pied, d’escalade de petits sommets, de via ferrata et autres itinéraires de VTT et ce pour tous niveaux. La montagne du Montafon est particulièrement appréciée par les passionnés de VTT si bien que des infrastructures pour les VTT à assistance électrique ont été prévus avec de nombreux points de recharge et des pistes spécifiques balisées dans la vallée. Ce coin du Montafon est de loin LE spot des adeptes de la montagne active.

Photos DR/Getty/Khaled/PatrikSaely

L’Alpine-Coaster-Golm à Tschagguns, à quelques kilomètres seulement de Schruns, une activité à tester : La descente en luge d’été impressionnante de Latschau à Vandans à plus de 2 600 mètres d’altitude. Une descente variée avec une quarantaine de sauts, un spectaculaire cercle de 360 ​​° et une quinzaine de virages relevés en épingle à cheveux à 180 °. Le parcours se déroule dans une inclinaison allant jusqu’à 40 ° et jusqu’à 6 m au-dessus du sol ! Cette descente dure près de 8 minutes, sensations garanties ! !
La région sud du Vorarlberg se découpe en plusieurs villages authentiques, de Schruns à Gargellen en passant par Tschagguns et Silbertal. De la place avec deci delà des chalets fleuris au milieu de grandes prairies vertes en parfaite corrélation avec les nombreuses églises baroques aux clochers en forme de poire. Le romantisme des lieux saute aux yeux comme le réseau étendu de sentiers, pour chaque niveau de difficulté, serpente le paysage, du fond des vallées aux sommets alpins.
Plus loin, le massif de la Silvretta qui relie le Montafon au Tyrol par un magnifique col qui transperçant la montagne. Un incontournable de la route des grandes Alpes apprécié pour sa configuration singulière et la beauté de ses paysages. En dépit de sa faible distance, cette route en lacets est sans doute l’un des parcours les plus sensationnels des Alpes autrichiennes. La route alpine de la Silvretta, avec ses 32 virages en épingle à cheveux, offre des panoramas magnifiques sur les pics, les glaciers et les lacs de retenue. À l’arrivée au sommet, (2030 m) un grand lac vert turquoise perché vous accueille : point de départ idéal aussi bien pour des promenades en famille que pour des randonnées plus exigeante comme par exemple celle d’Ochsental à Bielerhöhe qui dure plus de 5 heures pour environ 15 kilomètres et qui réclame une bonne condition physique pour la parcourir sans encombre. Des refuges permettent sur le parcours de goûter sur place des plats et des desserts pour se ressourcer en calories avant de repartir
Attention toutefois, cette route est généralement ouverte uniquement de fin mai à fin octobre. De plus, ce parcours en voiture ou à moto est payant. Le bus évite ce coûteux péage obligatoire.


Hôtel Fernblick

Le plus luxueux endroit pour profiter de ce paysage est sans conteste l’hôtel quatre étoiles Ferienhotel Fernblick. Situé à 1100 mètres d’altitude sur le mont de Bartholomäberg le haut, la position stratégique de cette maison de famille lui confère une longue histoire dont l’origine remonte au début du 20e siècle en 1922 avec une ancienne auberge typique fondé et dirigé par Franz Josef et Elisabeth Zudrell. Restaurer une ferme traditionnelle, transformé d’abord en gasthaus (restaurant du village) avant d’en faire un hôtel, furent les premières étapes d’une aventure familiale qui a vu se multiplier au fil du temps, route, agrandissement, terrasse piscines… Les générations successives de Zudrell, avec de fortes connexions locales, ont permis à l’établissement de grandir dès 1965 pour s’imposer déjà comme LA référence moderne dans la région du Montafon avant de connaître une refonte complète en 2006 avec la troisième génération Zudrell. Pour participer à ce chantier hors norme, toute la famille a mis la main à la pâte. Les petits-enfants n’ont pas lâché l’affaire et complètent toujours ce puzzle grandeur nature dévoilant l’ouvrage original d’un clan animé par la passion, l’amour du beau et le partage. Leur intérêt a fait mûrir l’idée d’un projet plus construit:: „dans lequel nous avons mis tout notre cœur…“ Résultats des courses, un grand hôtel de charme, sorte de grande et longue bâtisse au style alpin dont l’apparente étrangeté est en symbiose avec le raffinement des merveilles qu’elle abrite.

Photos DR/Getty/Khaled/PatrikSaely

Magnifique et accueillant, avec des poutres en bois et des feux de cheminée ronronnant, le Fernblick dispose de 69 chambres spacieuses et intelligemment meublées pour tous les goûts. Avec une ou deux antiquités soigneusement choisies et décorées de bois, de marbre et de fresques murales, elles cultivent le caractère traditionnel et convivial de l’établissement. Toutes ces chambres douillettes offrent une vue magnifique sur la montagne et la vallée avec un balcon bien appréciable pour s’imprégner encore plus du bon air de la région. Une nature omniprésente dans cet hôtel avec l’eau de la très pure source Zassa à disposition. Un grand espace de 1500 m3 pour se relaxer dont le magnifique bar panoramique. D’autres espaces de détente sont parsemés dans l’établissement. L’éclairage comme l’acoustique ont été travaillés pour donner une ambiance chaleureuse, propice à la convivialité et à la décontraction. En journée, on grignote sur le pouce, on bouquine, on s’amuse avec des jeux de société ou de cartes si on ne part pas en randonnée ou autres activités. Pour se détendre et se ressourcer, un Spa de 250 m² offre des installations d’exception : une piscine et jacuzzi, des saunas dont un extérieur avec une vue magnifique sur la vallée. Des soins cosmétiques maison et des massages aux bienfaits prodigieux invitent au lâcher-prise absolu, tout comme la salle de relaxation dans le jardin. D’autres espace de relaxation dotés de transat invitent également à cette zénitude devant un panorama exceptionnel. Mais le cloud de cet hôtel réside dans sa piscine en plein air panoramique baptisée Sky Pool dont l’avancée vertigineuse sur 20 mètres au-dessus d’un versant escarpé, permettent quant à eux d’observer pas moins de cinquante sommets et cinq vallées, sans conteste une des valeurs ajoutées de cet établissement. Très conscient du phénomène écologique ambiant, le Fernblick est un hôtel éco-performant participant à l’effort vert. Le chauffage est assuré grâce aux copeaux de bois issus d’exploitations locales tandis que le spa et la « Sky Pool » sont chauffés via une pompe à chaleur géothermique.



La cuisine du Sud-Tyrol est une savante combinaison des saveurs méditerranéennes et d’authenticité rurale. La quasi-totalité des produits proviennent d’une agriculture biologique et responsable, les restaurateurs privilégient des produits issus de circuits courts. Un dîner au restaurant gastronomique de l’hôtel Fernblick où le chef Florian crée une cuisine moderne, lumineuse, légère et bien calibré avec des ingrédients traditionnels et des matières premières issues des fermes situées autour de Bartholomäberg. L’attention du personnel est et la cuisine est délabrée dans les moindres détails : le menu est renouvelé chaque jour, les classiques traditionnels de la région sont bien sur mis a l’honneur ainsi que des plats innovateurs qui se caractérisent par un tourbillon de délicieuses petites capacités qui se préparent à la commande. Un équilibre judicieux entre des ingrédients locaux, la légèreté, le goût et la couleur. Mention honorable pour Le plat de la région : le Käsknöpfle ou Spätzle au fromage conçu avec le fromage local Sura Käse, un délice ! !
Depuis quelques décennies, les vins du Sud-Tyrol comptent parmi les plus prisés et attirent les sommeliers internationaux. Dans la vallée du Montafon où les vignobles sur une colline ont produit des vins en équilibre entre acidité et alcool. À l’hôtel, la vinothèque de Karl-Heinz Zudrell complète agréablement le charme déjà incontestable de l’hôtel. Elle propose aux clients, des dégustations avec un vaste de choix de crus étrangers et d’Autriche et des conseils avisés.

Photos DR/Getty/Khaled/PatrikSaely

La famille Zudrell propose à ses hôtes un accueil en français avec le réceptionniste Antony et de nombreuses activités outdoor : randonnée, sorties en VTT, golf ou encore de la chasse au trésor géolocalisée à la découverte du Montafon et des sorties motos. Autre particularité non-négligeable: l’Hôtel Fernblick est le seul établissement à être ouvert 365 jours par an .

Pratique:

Pour rejoindre la région du Montafon depuis Paris, il n’est pas vraiment préférable de prendre un avion jusqu’à la capitale autrichienne. Le plus grand aéroport dans les environs est celui de Zurich en Suisse. Une voiture de location pour vous rendre au Montafon en une heure et demie. Mais le meilleur compromis rapidité/confort/tarif est le TGV Lyria de la Gare de Lyon à Zurich et ensuite le train autrichien de Zurich à Bludenz/Schruns. Le voyage dure environ 6 heures.
Une mention spéciale au TGV Lyria qui a lancé une offre destinée aux voyageurs d’affaires depuis décembre 2017 : Business 1ère.
Le service Business 1ère permet une flexibilité sur son billet (changement horaires gratuit et remboursement illimité). Un prix fixe par destination quelles que soient les date de réservation et de voyage.
Une voiture est entièrement consacré à cette Business 1ère, dotée d’un accueil personnalisé avec un personnel de bord dédié. Des magazines et la presse internationale sont disponibles et en fonction des horaires, l’offre de restauration chaude haut de gamme est à l’avenant avec un service à la place et à l’assiette, dans des menus inspirés de la gastronomie franco-suisse. Les boissons sont à discrétion.
Lyria propose 5 à 6 trajets aller-retour chaque jour entre Paris vers Zurich. La durée du trajet est d’environ 4h03.
Plus d’informations : http://www.tgv-lyria.com/fr
Remerciements à Karl-Heinz Zudrell, Klaudia , Anthony et toute l’équipe de l’Hôtel pour leur accueil chaleureux et leur disponibilité.
Hôtel Fernblick
Famille Zudrell
Panoramastraße 32, 6781 Bartholomäberg, Autriche
http://www.ferienhotel.at
Téléphone : +43 5556 731150
Remerciements à Ingeborg Millet de l’Office National Autrichien de Paris et Katrin Preuß du Vorarlberg Tourisme pour ce reportage.
http://www.austria.info/fr
http://www.vorarlberg.travel
http://www.montafon.at/fr

 



Photos DR/Getty/Khaled/PatrikSaely

 

 

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*