ARTISTE PHOTOGRAPHE INGE BOEHM : De l’ombre à la lumière

Inge Boehm est surtout connue pour son travail photographique dans lequel elle met en scène ses modèles. Capable de scruter la simulation émotionnelle et le mimétisme comportemental de ses sujets, elle présente alors des mises en scène ironiques en puisant dans divers styles pour un résultat a chaque fois magistral. 

Sa patte est facilement reconnaissable avec des mises en scène décalées, drôles, parfois osées, mais toujours pertinentes pour illustrer une caractéristique marquante d’un modèle.
Outre un goût prononcé pour la photographie développé dans sa jeunesse, c’est le décès brutal de son mari qui la pousse à vouloir immortaliser son entourage en images. Son appareil photo lui sert donc d’exutoire, et lui permet de se raccrocher à la vie après un deuil difficile. „J’ai toujours aimé et admiré les images fantastiques, qu’elles soient peintes ou photographiées et extrêmement éditées. Je me suis donc inscrit au registre des modèles et j’ai pris contact avec des modèles et des photographes qui avaient la même passion que moi pour les images.“ Confie-t-elle.

Photos: Inge Boehm

Inge Boehm passe du temps sur la technique et la composition de ses photos et la retouche. Pour elle, la clarté de l’image y est très importante. Une double clarté, d’abord sur l’aspect de la photo avec des tons vifs et éclatants mise en valeur.
Provocantes, déroutantes, ses photos se veulent libres, engagées, parfois même impertinentes, mais toujours authentiques. Elle a développé son propre langage, avec toujours des scénographies surréalistes élaborées au détail près. Lorsque Inge Boehm photographie ses modèles, elle tente à chaque fois de fondre ses personnages dans le décor, à travers d’habiles dispositions. Elle n’a pas son pareil pour créer un monde onirique somptueux à la théâtralité flamboyante, imprégné de références à la littérature et à la culture populaire. Le processus de création est précis et méticuleusement répété : une véritable mise en scène où l’utilisation d’une myriade d’objets et d’accessoires disponible chez elle ou apporté de ses voyages se traduit par un riche spectacle théâtral, mis en valeur par l’utilisation intelligente de la lumière.

Couteau suisse

Dans son atelier munichois, Inge Boehm conçoit et confectionnent elle-même les superbes costumes et choisi le maquillage et la coiffure. En revisitant constamment l’art du portrait, elle la le don d’explorer les limites de ce que l’on peut considérer comme de l’art.

Photos: Inge Boehm

Le talent de la photographe réside aussi dans sa capacité à transcender n’importe quel objet du quotidien ou détail anodin pour créer une histoire. Un tas de cartons, un trou dans la chaussée, ou encore un tuyau, tout objet revêt un potentiel insoupçonné à travers son œil aiguisé. En effet, le travail d’Inge Boehm est pluridisciplinaire : elle est à la fois sculpteur, costumière, couturière et photographe. Cette pluridisciplinarité lui vient de sa jeunesse : „J’ai toujours aimé faire des photos, transformer des photos de vacances en collages, mais ce n’était qu’un petit passe-temps à côté de beaucoup de mes autres passe-temps.“
Elle recycle des matériaux industriels ou des rebuts d’emballage dans le but de recréer des costumes de cour aux connotations luxueuses et élitistes.
Non seulement, elle reproduit de manière très convaincante l’apparence des vêtements aristocratiques, mais par son choix des modèles et le maquillage elle procure à ses figures un aspect pictural, voire artificiel, proche des personnages évertué à donner par le cadrage et la lumière une vie factice aux mannequins. Son inspiration se traduit de différentes manières, à travers les matériaux ou l’expression du personnage photographié. Elle recherche constamment des visages qui peuvent l’intriguer. Outre les mannequins, ses modèles sont souvent des personnes proches, des amis, de la famille, mais aussi des gens qu’elle rencontre dans la rue, qui ont une apparence qui lui parle.
“ Pour moi, l’appareil a permis de nouer des liens avec les gens, de m’exprimer, j’ai atteint mon but, j’ai créé et je crée encore un monde en images tel que je le veux : parfois beau, parfois sarcastique, effrayant ou triste. “ 
Aujourd’hui, les œuvres d’Inge Boehm se partagent sur les réseaux sociaux à travers le monde et son univers photographique suscitent un énorme intérêt public. En toute humilité et avec cette bienveillance qui la caractérise, Inge Boehm semble avoir réussi à exorciser ses démons.

Photos: Inge Boehm

Contact : Inge Boehm 
Email : i.boing@web.de
Instagram : inge_boehm

Photos: Inge Boehm

Related Posts

LEAVE A COMMENT

Make sure you enter the(*) required information where indicated. HTML code is not allowed

*